AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 un nouveau venu

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: un nouveau venu   Sam 28 Fév - 20:24

Lyra passât la porte d’entrée du château d’un pas vif. Elle s’assurat que son nouveau domestique la suivait bien en jettant un coup d’œil derrière elle.

« Dépêche toi sinon tu vas te faire bouffer et je ne pourrais rien faire pour toi »

Au moment où elle commençât a gravir l’escalier, Mike, un grand vampire noir qui la dépassait bien d’une tête et surtout plus jeune qu’elle, lui tirât le bras en arrière de manière à ce qu’elle fasse volte face. Il jouait les videurs du Viper a ses heures perdues

« Hey ! C’est qui lui ? T’es malade d’emmener un humain ici ! Tu ne sais pas qui il est ! Et si c’était un chasseur ? Tu y a pensé a ça ? »

Elle lui jettât un regard ennuyé avant de répondre de la manière la plus expaspérante possible

« Oh mais ne t’inquiete pas ! Tu aurais peur d’un humain isolé ? Et puis si c’était un chasseur il est seul et rien que dans le hall nous sommes… » Elle comptat rapidement ses congénères « Une bonne dizaine ! Je pense qu’avant même qu’il fasse un seul geste agressif, il sera réduit a l’état de charpie »

Mike ressera son étreinte et plantat son regard noir comme les abimes dans les yeux clairs de Lyra

« Arrête de jouer l’enfant ! As-tu oublié nos règles ? Si Carmen… »

Il ne finis pas sa phrase, Lyra l’avait attrapé au cou soulevé et planqué contre un des nombreux pilônes.

« Et toi tu as oublié ta place, Mike ! Maintenant tu nous laisse passer avant que je te transforme en poussière d’atome ! »[i] Elle le laissât s’effondrer sur le sol[/i] « Justement, si Carmen apprenait ton non respect de tes suppérieurs et ton insubordination, je ne donnerais pas cher de ton petit cul de black ! » Puis se retournant vers Kaze « Toi ! Grouille toi avant que je ne fasse passer ma colère sur toi ! »

Sur ces belles paroles emplie de paix et d’amour, elle montât les escaliers en direction des appartements de la chef du gang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un nouveau venu   Lun 13 Avr - 15:19

Shinzo avait à peine traversé le couloir que déjà il remarqua l'agressivité des autres vampires. Tous les regards se déposaient sur lui, cela lui rappelait quand il avait été dans plusieurs lycée différents. Les nouveaux étaient toujours regardé de haut en bas. Mais ces regards ne ressemblaient pas seulement à des interrogations, quelques uns se léchaient déjà les babines. Shinzo se rapprocha un peu plus de sa maitresse. Mais à peine avaient ils fait quelques pas qu'un autre vampire s'amena devant eux. Un grand noir plus grand que lui. Il le regarda. Il était baraqué et Shinzo ne voulait pas se retrouver en face de lui le soir. Il parla de règles et autres choses. Il ne comprenait rien mais cela avait l'air d'agacer Lyra qui le prit et le soulevait. Shinzo était épaté, lui qui avait du mal à soulevé un poids plus gros que lui...Lyra lui dit de se magner se que SHinzo fit. Il passa devant Mike.

"Sacrée caractère", dit il ironiquement.

Il passèrent dans de longs couloirs, l'ambiance y paraissaient vraiment morbide mais en gardant une grande classe. Les murs étaient froids mais les tableaux le jonchant y mettaient une petite vie. Tout en ces lieux sentaient la mort. Les autres vampires qui l'épiait semblait attendre l'occasion rêvé pour lui sauté dessus et le vider de son sang. Il regretta un moment de ne pas avoir fait une halte au super marché pour prendre des gousses d'ail.
Les couloirs paraissaient tous les mêmes, on montait des escaliers, les portes se faisaient nombreuses, Il en conclut que c'était des chambres, il imaginait déjà les cercueils qui leurs servaient de lit. Il sortit son portable. Évidement pas de réseau.

"Punaise c'est vraiment un coin paumé" Dit il en rangeant son portable, "Et vous communiques comment par ultrason de chauve souris ou quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un nouveau venu   Lun 13 Avr - 16:35

Lyra ignorât royalement le jacassement de l’humain et continuait sa route. Après le 4eme escalier et un dédale de couloir assez impressionnant, ils arrivèrent devant une grande porte sculptée. La vampire s’arrêtât devant et la tristesse l’envahis quelques secondes. Elle se souvenait que quelques temps auparavant c’était Rodriguez, son créateur tué par ces chiens galeux de loups-garous, qu’elle venait chercher. Se ressaisissant elle frappât a la porte et attendit. Elle recommençât quelques secondes après.

« Oh ! Carmen ! C’est Lyra ! T’es là ? »

« Non elle est sortie, Mademoiselle Evans»

Faisant volte face elle aperçut un homme d’une soixantaine d’année, un domestique qui avait été ramené 50 ans auparavant. Il servait de calice à l’époque. Maintenant il était affecté au rangement des appartements de la grande patronne.

« Bien, merci… Vous» Comment s’appelait-il ?, peu importe « … Pourriez vous lui dire qu’il y a un nouvel humain parmi nous, je m’en charge personnellement et que s’il manque des membres de notre grande famille, c’est qu’ils auront essayer de toucher a mon nouveau jouet» Puis se tournant vers Kaze « Viens je vais te montrer ou tu vas dormir »

Le vieil homme se courbât pendant que Lyra et le jeune homme repassaient devant lui.
Cette foi, pas d’escaliers, Lyra se contentât de longer le couloir et d’aller juste a l’opposé des appartements de Carmen, devant une autre porte de bois sculpté.
Elle ouvrit la porte et s’effaçât pour laisser Kaze entrer.
La pièce était immense. Un lit à baldaquin pouvant accueillir au moins 3 personnes trônait contre un des murs, un bureau et une chaise avaient trouvé leurs places sous la fenêtre grande ouverte et en face du lit s’étalaient dans une bibliothèque une bonne centaine de livres. La pièce était du style 19eme siècle. Elle jetât un regard espiègle au garçon.


« Rêve pas ça c’est ma chambre, suis moi. »

La jeune femme conduisit l’humain au fond de la pièce et passât une porte. La pièce qui s’étalait sous les yeux du jeune homme était de proportion plus modeste et ne contenait pas grand-chose : un lit d’une personne, une table de chevet, un petit bureau et une chaise. Elle fit face au jeune homme et commençât à ressortir le texte « d’accueil ».

« Tu as aussi une salle de bain sur la gauche, tu peux m’emprunter des livres si tu t’ennuie mais faudra les remettre a leurs places. Pour les repas c’est au rez-de-chaussée la porte à droite de l’escalier central. Tu verras avec les autres humains leurs horaires. Tu vas devoir changer de portable aussi, comme tu as pu le remarquer le tiens ne fonctionnera pas ici. Si tu as de la famille, il faudra leurs annoncer que tu t’en vas très loin et que tu ne reviendras jamais ou alors on te fait passer pour mort. Tu peux décorer cette pièce comme bon te semble, c’est ton nouveau « chez toi ».As-tu des questions ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un nouveau venu   Lun 13 Avr - 18:36

Shinzo arriva devant une porte, Lyra prononça le mot d'une fille, encore une haute dirigeante, il commençait à croire que le sexe fort ici était féminin. Puis il se rendit compte que ce n'était pas le seul humain ici, alors pourquoi tant de méfiance envers lui, Lyra avait elle quelque chose à cacher? Quoiqu'il en soit elle l'accompagna à sa chambre. Une pièce immense apparu sous ses yeux, un lit immense, une pièce immense.

"Quoi pas de cercueil, ni de femme nue sur le lit, Wes craven m'a mentit"

Il commençait à croire que la chance lui souriait, il voulut plonger sur le lit mais Lyra le stoppa net. Sa joie fut de courte durée, ce n'était pas sa chambre mais la sienne. Il la maudit un instant et elle l'emmena dans ce qu'il crut au début un placard. Il n'en était rien, une pièce plus....plus....largement plus petite que celle de sa maitresse. Un lit un bureau et une fenêtre. Il regarda par celle-ci et comprit vite que le saut de l'ange n'était pas pour tout de suite vu la hauteur à laquelle il était. Il y avait comme une petit odeur dans cette chambre, il regarda lyra comme coupable de celle-ci. Elle lui dit aussi qu'il pouvait consulter les livres qu'elle avait.


"Je vais le droit à quoi comme livre, "J'ai trop faim j'ai les crocs" ou encore "les innosangs"" pensa il.

Quoiqu'il en soit il devra surement dormir le jour et cette fenêtre lui serra d'un grand secours contre ces vampires et parfois sa maitresse.Il alla voir la salle de bain dans la pièce de gauche, une salle de bain banale, une douche et de quoi s'essuyer, il imaginais celle de Lyra, 4 douches, 3 baignoires, enfin vu le style de sa chambre ça serrait plutôt un siège avec un trou si elle restait dans son style 19eme siècle. Il remarqua qu'il n'y avait pas de verrou. Il regarda Lyra d'un œil espiègle.
Quand elle lui parla de la salle à mangé il se demandait ce que les vampires pouvaient bien manger à part du sang des humains ou tout autre mammifère cru. Il sautât sur le lit, il était assez bon malgré son aspect. Changer de portable.. Il avait déjà eu assez de mal à avoir celui là.


"Ne t'inquiète pas pour ma famille, ça fait longtemps que je n'en ai plus"

Shinzo n'avait jamais évoqué sa famille à qui que ce soit, à vrai dire il ne l'es avaient pratiquement jamais connu, de lointain souvenir parcouraient sa mémoire mais trop vague pour en faire un souvenir entier. Il se posa et se mit devant lyra.

"Ba à vrai dire plein de questions me viennent à l'esprit."

Il se pencha légèrement devant elle comme signe de sournoiserie.

"C'est qui se grand black? Ton ex? Pourquoi il parlait de règles, si il y a tant d'humains pourquoi moi je serrais mal vu? Y a des fêtes chez les vampires? et pourquoi il n'y à pas de verrou dans la salle de bain?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un nouveau venu   Lun 13 Avr - 21:41

La vampire s’esclaffa au vu de la dernière question de Kaze. Elle se dirigeât vers le bureau et pris place sur la chaise, croisât les jambes et essayât de reprendre un peu son calme. Puis l’observât un sourire taquin sur les lèvres

« Pourquoi mettrions-nous un verrou ? Tu as peur que je ne te surprenne sous la douche ? Ne t’inquiète pas je ne rentrerais dans ta chambre qu’en cas de force majeur et puis tu sais j’ai plus de 200 ans, des hommes nus j’en ai vu des centaines, si ce n’est des milliers. Ensuite les fêtes chez les vampires y’en a quelques unes mais tu n’y participeras que quand j’aurais déposé ma marque sur toi, sinon tu mourras en même pas une heure. Troisième point et non des moindres : Mike ! C’est le vampire le plus dangereux pour toi, moi mis à part. Il croit qu’un jour je passerais du stade enfant au stade adulte et que ce jour la je n’aurais d’yeux que pour lui »

Elle éclatât de son rire cristallin à cette idée. Elle eut du mal à se ressaisir tan la vision d’elle en version princesse quiche accroché au bras du grand vampire lui paraissait ridicule.

« Les règles dont il parlait ne te concernent pas » continuât-elle une foi un peu calmée « Tu t’imagine bien que autan de prédateurs dans une maison si petite peut causer problème c’est pour ça que la grande patronne, Carmen Gimenez que toi tu appelleras « Mademoiselle », et sa seconde, moi, on veille au grain. Je n’en ai enfreint aucune, puisque l’arrivée d’un humain au château doit être validée par le chef ou son second. »

Le ventre de Lyra gargouillât sévèrement. Elle se levât et allât jusqu'à la porte.

« Je te laisse te mettre à l’aise, je vais diner rapidement, ne sors pas d’ici, si tu as des affaires à aller chercher j’enverrais quelqu’un »

Refermant bien la porte de sa chambre, elle se dirigeât vers le rez-de-chaussée, subissant une foi de plus le regard accusateur de la bande à Mike. S’arrêtant au milieu du hall elle scandât de manière à ce que tous l’entende.

« L’humain est mon domestique ! Le premier qui ose s’attaquer a un seul de ses cheveux aura affaire à moi ! Je suis la seconde du clan, il donc dans mon droit de choisir mes domestiques ! Même si cela ne fait pas plaisir a certains ! Faites passer le message »

Elle se dirigeât vers la salle à manger des domestiques en espérant trouver son bonheur. Trois d’entre eux discutaient assis à la table.

« L’un d’entre vous a-t-il assez de sang pour m’en faire profiter ? »

Une femme d’âge mûr s’avançât et lui tendit son cou déjà abimé par des cicatrices en demi-lune. Lyra prit quelques goulées du fluide vital puis appuyât avec sa main à l’endroit où ses crocs avaient entaillé la chair. Elle sourit à la femme

« Merci cela suffira, ça m’apprendra à m’amuser au lieu de me nourrir »

Puis tranquillement elle retournât dans la chambre où elle avait laissé son nouveau jouet.
Elle entrât dans sa chambre et s’allongeât sur son lit


« Ça me rappel la foi où j’avais un petit chat dans ma chambre quand j’étais enfant. Lorsqu’elle l’a découvert ma mère était folle de rage et l’a jeté dehors. Mais cette foi, les choses ont changé »

[hj: désolée je ne fais pas beaucoup avancer l'histoire ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un nouveau venu   Lun 13 Avr - 22:48

A vrai dire la seul raison qui l'inquiéterait, n'étais pas qu'elle le voit nue non bien au contraire il n'était pas pudique, mais qu'elle remarque son tatouage dans le dos et toutes ces cicatrices qu'ils avaient sur son corps, souvenir d'un passé bien sombre...Lorsqu'elle parlait de Mike un sourire s'afficha sur son visage. Il se souvenait toujours des vieux film américain ou les deux héros s'engueulaient et finissaient ensemble. Il émit un petit pouffement. Après tout qui aime bien châtie bien quoique dans les yeux de Lyra il n'imaginait pas trop ce que châtier voulait dire et d'un point de vue vampire non plus.
Quand elle parla des fête Shinzo redevint calme, il ne pouvait pas y aller. Mais que pouvait il faire dans ce château si il n'y avait et d'une que très peu de fête et de deux si il ne pouvait pas y aller. Il allait drôlement s'emmerder surtout que les livres ce n'étaient pas sa grande passion. Il s'assit sur le lit. Elle un enfant? Un enfant de 200 ans et bien lui ne devait être encore qu'en état de spermatozoïde...
La grande patronne, ce mot le fit fantasmer, les vampires étaient connu pour être super sexy, et grande patronne signifiait pour lui une femme en robe et lunettes de secrétaire. Il ne n'imaginait pas l'appeler mademoiselle, encore moins pour Lyra 200 ans et toujours célibataire la pauvre...Il rigola tout seul un instant. Elle semblait vraiment très règles, très minutieuse, peut être trop pro, il avat l'impression de ne pas avoir la même signification du mot s'amuser.
Puis elle partit manger avant même que son ventre puisse répliquer que lui aussi aurait bien voulu manger la voilà déjà partit. Tout semblait vide dans ces pièces, le bruit y était restreint bien que les bruits extérieurs ne soit pas coupé. Il s'allongea sur le lit de Lyra qui était bien plus confortable. Il se mit à réfléchir sur sa situation.


"hihih"

Shinzo se leva...Qui avait rigoler

"Qui est là", dit il d'une voix tremblante, "Je vous préviens Lyra est de mauvaise humeur"


Il apperçue dans un coin de sa chambre, l'image d'une fillette au teint blanchard la même qu'a son arrivé. Il s'approcha d'elle timidement.

"Hey qu'est ce que tu fait ici"

"Tu veux jouer avec moi?" dit elle en tendant la main

SHinzo recula on ne savait jamais.

"Ecoute petite je suis mort là plus tard si tu veux"

"Tu veux jouer avec moi?" recommença elle

Shinzo resta un moment à la regarder puis il lui prit la main. Là... un flash lui apparu, une sorte de vision d'horreur. Son tatouage en forme de croix sur son dos se mit à le bruler, il suait à présent, la vision elle continuait. Il ne savait pas ce qu'il se passait. Il voyait un homme devant une quinzaines de vampires et une femme juste derrière lui qui semblait humaine, comme l'homme. Il parlait mais Shinzo n'arrivait pas à entendre. A ce moment là la porte de la chambre se fit entendre. La vision s'arrêta. Et Lyra entrit. Shinzo se releva difficilement, la petite fille avait disparu et la porte de sa chambrette était fermé. Il entendait Lyra parler.
Il était si fatigué mais tellement en sueur qu'il entra dans la salle de bain pour prendre une douche. Il regarda dans le miroir son tatouage, normale. Il entra dans la douche, l'eau perlait sur son corps dénudé, il réfléchissait à ce qu'il avait vu, mais son ventre gargouilla.

"Dit Lyra, t'a pas des cheesbuger dans ta cafétéria pour vampire? Mais si il me font de la viande tu me la fait à point mais pas saignante"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un nouveau venu   Mar 14 Avr - 14:17

Se levant sans dire un mot, Lyra fit signe à Kaze de la suivre. Les couloirs étaient vides, elle croisât les doigts pour que les derniers domestiques soient encore debout. Elle n’avait jamais touché a une cuisinière moderne.Normalement il devait y avoir des humains 24h/24 de réveillés et puis c’était lui le larbin pas elle, il n’espérait quand même pas qu’elle allait lui faire et lui apporter sa bouffe sur un plateau.
Le hall était presque vide, deux-trois vampires discutaient de leur courte nuit. Il était tôt encore pour un vampire et rares était ceux qui avaient fini leur chasse. Mais son discourt avait eu l’effet escomptéet les vampires du hall la saluèrent et retournèrent à leur conversation comme si de rien n’était.


« J’ai fais ce qu’il fallait, tu ne crains plus rien dans ces couloirs. Mais méfie toi quand même un vampire n’est pas un enfant de chœur »

Elle se dirigeât vers la cuisine et passât la porte suivie du jeune humain. la femme qui lui avait servit de casse croûte tenait un torchon sur son cou et fumait une cigarette accompagnée d’un jeune homme qui n’était pas là quelques minutes plutôt. Lui aussi faisait partit des enfants qui avaient grandit au château. Il était assez grand maintenant pour s’occuper des chambres et des couloirs. Ils levèrent les yeux à l’entrée de la jeune femme.

« Je vous présente Kaze Shinzo, il viens d’arriver au château. Il s’occuperas de ma chambre. Mais pour le moment ce jeune homme a faim, veuillez lui montrer comment vous faites et si vous avez des horaires ou je ne sais quoi. »

Avant de quitter la pièce elle s’adressat à Kaze.

« Je suppose que tu es fatigué je te reconduirais à ta chambre quand tu auras fini de manger. Mais retiens bien le trajet je ne ferais pas ça tout le temps ! »

Elle retournât dans le hall et s’assit sur les premières marches, et repassât dans sa tête les détails de la nuit. De la rencontre avec les voyous, en passant par le poste de police, la mort de son repas (elle aurait étripé le type si son jeu n’avait pas été si prenant), jusqu’au moment ou elle avait donné une piqure de rappel à son chien de garde. C’était la deuxième ou troisième foi en moins d’un mois qu’elle laissait une partie de chasse pour faire n’importe quoi… Décidément il fallait qu’elle se reprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un nouveau venu   Mer 15 Avr - 15:15

Shinzo avait à peine eut le temps de se laver que Lyra le pressa de descendre pour allez mangé un coup. A près tout cela aurait put être pire, il aurait put ne pas mangé du tout ou mangé par terre. Il se dépêcha de s'habiller, puis il se mit devant Lyra.

"J'espère que c'est buffet à volonté."


Ils descendirent en entrèrent. Il y avait peu de monde à cette heure-ci à part un petit groupe assit à une table qui fit à peine attention à eux. Lyra devait avoir une sacré réputation pour que personne ne le regarde. Ils arrivèrent devant une femme avec un torchon au cou. Pas besoin de s'appeler Einstein pour comprendre qu'elle avait été mordu, par qui? Lyra? Un frisson parcourra son corps à cet idée. Il le présenta à la dame qui ne pipa mot.

"Euh...Salut"

Aucune réaction de la femme qui commença à faire cuir de la viande, il pria pour que ce ne soit pas de l'humain. Elle le regarda en désignant la viande.

"Ouui....c'est de la viande c'est bien bonne fifille"

L'homme à côté d'elle dit

"Elle vous demande la cuisson"

"Ah désolé, euh.. à point"

Son plat fut accompagné de haricots. Il prit l'assiette en la remerciant et s'assit à une table assez éloigné du groupe de vampire qui le regardait du coin de l'oeil. Il gouta la viande, excellente il en n'en revenait pas. Il repensa à cette soirée.

"Quelle merde bordel" pensât il

Cette Lyra était canon mais avait vraiment un caractère de merde pas étonnant si elle était célibataire. Il devait faire attention il était du genre taquin mais elle semblait très susceptible. Une fois son repas finit il rejoignit Lyra dans le couloir.


"Désolé de t'avoir fait attendre"

Ils remontèrent mais avant d'arriver à leur chambre il entendit des pleurs. La petite fille était revenue? Il s'approcha un peu de la chambre, Lyra semblait l'attendre.


"Euh je te rejoins plus tard, petite envie pressante. T'inquiète pas je me rappel le chemin."

Lyra partit et SHinzo s'approcha discrètement de la chambre. Les pleures continuaient. Sa main se posait sur la poignée. Il ouvrit mais il ne trouva pas la petite fille mais une femme en pleures. Il s'approcha d'elle la main en avant

"Hey ça va?"

A peine eut il dit ces mots que la femme commença à sortir des phrases incompréhensible tel une furie en pleine transe. Shinzo recula tapant maladroitement dans la porte que se referma. Son premier réflexe fut de prendre un chandelier posé sur une commode en signe de défense
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un nouveau venu   Jeu 16 Avr - 14:04

Abby n'avait pas bougé depuis des heures, depuis presque un jour entier à vrai dire. Et l'expression « ne pas bouger » prend tout son sens lorsque l'on parle d'un vampire. Pas un tremblement n'avait ébranlée ses membres fins et blanc. Ses prunelles d'un noir abyssale n'avaient cessé de fixer le vide, ses paupières n'ayant pas même clignées. Nul souffle n'avait franchi ses lèvres livides. Une brise aurait pourtant pu venir agiter ses boucles, si belles autrefois, qui ressemblaient à une poignée informe de paille incandescente. Mais aucun vent ne venait animer cette poupée statufiée qui avait trouvé refuge sous son antique coiffeuse.

Immobile. C'était sa seule issue. Plutôt que de fuir, elle aurait du commencé par là depuis le début : se laisser pour morte. Aussi morte qu'elle aurait du l'être si elle n'avait pas croisé la route de …
lui. Ainsi figée, les fantômes cessaient de la hanter. Quel soulagement ! Quelle paix , enfin ! Constatant que son stratagème était efficace, Abby se laissa gagné par l'euphorie et lâcha un bref soupir de soulagement. Grossière erreur.

Les voix ne reprirent que de plus belle ! Des rires, des hurlements, des mots doux, des insultes... cette même voix qui la mettait au supplice. Et toujours ce cris, cet appel qu'elle n'oublierai jamais :

« Abbygail !

- Non... non, non … »
marmonna la martyre pour toute réponse, son inertie ayant réduit sa voix à un murmure sans vie.

Lentement, très lentement, car il ne servait à rien d'essayer de le prendre de vitesse, elle ramena ses petites main tremblantes pour couvrir vainement ses oreilles, et ferma les yeux. Ce fut pire. De même que les sons, les images vinrent comme une foule pour lyncher son esprit tourmenté. Le passé, ces jours heureux qu'ils avaient partagés avec délice, et qui pourtant ne faisaient que sceller leur destin. Ce qu'elle avait vu de ses yeux vu, Allan, empalé par le métal maculé de sang, leurs sangs mélangés, prêt à l'exécution. Et le pire, tous ces cauchemars : son bien aimé désarticulé par la douleur, immolé, réduit à un tas de chair carbonisé, puis son propre corps à elle qui se substituait au sien, son sang bouillonnant en formant d'infectes bulles à la surface de sa peau noircie...

Abby commença à se balancer d'avant en arrière. Ses sanglots, de plus en plus violents, venaient se mêler à un ricanement de démence. Soudain, une nouvelle voix vint s'ajouter aux autres, plus forte cette fois ci, plus réelle. La pauvre Chasm ouvrit alors ses yeux et ne vit qu'une main prête à s'abattre sur elle. Tétanisée, elle ne pu que se terrer plus encore sous le meuble en criant à plein poumons :

« Nooooon ! Non ! Tue moi ! Tue moi mais arrête de me faire ça ! Pitié tue moi ! »

Dans sa psychose, Abby se mis à se griffer le visage et le cou, puis à trépigner. Alors que son agitation atteignait son paroxysme, elle bondit soudainement en hurlant :

« Tue moi ou meurs ! »


La vampire déchue fila à travers la pièce, mais sa fureur l'enivrait tant qu'elle la désorientait. Au lieu de se jeter sur le nouvel intrus, elle fonça droit sur le mur dans un grand fracas. La cloison se fissura et Abby retomba lourdement au sol. Son crâne s'était largement ouvert et le sang coulait à flot, s'emmêlant dans ses cheveux et se déversant sur son visage meurtri. Elle resta là, se tordant par terre, poussant des gémissements fous, sans parvenir à reprendre ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un nouveau venu   Ven 17 Avr - 16:36

Lyra commençât à se changer en attendant Kaze. Il était encore tôt, mais elle n’allait pas tarder à rejoindre Morphée pour un sommeil salutaire. Elle avait enfilé son short lorsqu’un grand bruit retentit. Se tournant vers la source du bruit elle essayât de deviner son origine.
Enfilant son débardeur elle tillât : Kaze s’était arrêté juste après les escaliers, ce qui aurait pu l’attirer dans ce château inconnus pour lui c’était forcément un vampire… Et qui était le seul vampire assez fou pour ne pas suivre ses instructions ? Un vampire en pleine psychose… Abby… S’il la croisait alors qu’elle n’était pas dans un bon jour (ce qui était quasiment tout le temps le cas) cela risquait de mal finir. Sans prendre le temps d’enfiler une paire de chaussure, elle ajustât sur débardeur et sortie en courant de la chambre.
Quelle idiote ! On ne laissait pas un humain nouveau venu se balader comme bon lui semblait sans y avoir déposé sa marque avant. Elle ouvrit la porte de la chambre d’Abby à la volée. Un deuxième « boum » se fît entendre mais plus petit cette foi et y découvrit Abby à terre devant un mur, le crane ouvert, mais aucune trace de Shinzo si ce n’est son odeur.
La vampire se jetât sur sa comparse, lui saisie les épaule et la forçat à lui faire face.


« Abby ! C’est moi ! Où est l’humain ?! »

Mais la vampire avait les yeux dans le vide, assommée par un mur bien résistant.
Une vague de panique commençât à envahir Lyra, mais un gémissement provenant de derrière la porte se fît entendre. Elle se levât d’un bond, lâchant ainsi son amie et entrebâillât la porte. Derrière se trouvait un Shinzo un peu assommé lui aussi mais par le coup de porte asséné un peu plus tôt. Tombant à genoux, elle poussât un soupir de soulagement avec un « merci » adressé à une quelconque divinité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un nouveau venu   

Revenir en haut Aller en bas
 
un nouveau venu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau venu
» Nouveau venu cherche partie(s) de JdR
» Un nouveau jour, un nouveau venu
» Un nouveau venu du pays de la Choucroute
» Un nouveau venu!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gangs of Los Angeles :: ¤ Sunset Boulevard ¤ :: :: The Chateau Marmont ::-
Sauter vers: