AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouveautés. [PV:... N'importe qui...]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouveautés. [PV:... N'importe qui...]   Lun 18 Mai - 18:07

Clyde cracha une réponse sèche et dure. Oui, plus il prograissait, plus il avait la preuve que la jeune femme tenait beaucoup au scalpel. Elle lui sortit une réponse toute faite, que c'était un instrument qui pouvait s'avérer dangereux entre de mauvaies mains. Il esquissa un sourire : ses mains à lui étaient loind d'être mauvaises et pourtant, il portait les lames à un degré de dangerosité jamais vu.
Elle lui expliqua qu'elle n'aimait pas qu'on touche à cette lame car elle lui rapellait trop de souvenirs. On nageait en plein affectif.
Clyde s'excusa de sa réaction mais il ne lui en tenait pas rigueur. Elle sembla réfléchir et trouva un moyen de se faire pardonner : elle lui offrait un verre au Viper Room. Il lui sourit en retour


Avec plaisir. Je vois que même si vous arrivez à peine en ville, vous connaissez déja les bonnes adresses.

Il était vrai que le fait qu'une jeune fille à peine débarquée de l'avion propose de boire un verre dans une des plus célèbres boîtes de la ville avait quelque chose d'étrange mais bon. Lui-même vivait dans l'étrange depuis si longtemps que peu de choses parvenaient encore à le surprendre.
Elle déclara qu'il pouvait cesser de la vovoyer.


Comme vous...il se reprit, riant à moitié. Comme tu voudras.

Il faut dire que le tutoiement n'était pas dans ses habitudes : il ne se liait pas assez avec les gens pour leur dire "tu". Et la seule personne avait qui il était lié était son maître, le vouvoyement était donc évidement de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouveautés. [PV:... N'importe qui...]   Sam 23 Mai - 0:42

La moindre des choses lorsque l'on arrive dans une ville que l'on connait à peine, c'est de se documenter un minimum sur les bons plans. Une traque sans fin, mais une chasse au plaisir toujours préoccupante. Car l'unique fois où Clyde s'était rendue à LA, c'était pour un stage en temps que secrétaire auprès d'un homme aussi borné qu'idiot. Elle n'y allait pas souvent, et passait ses journées à traîner dans les rues. Logique qu'elle connaisse le Viper, et ses nectars plus délicieux les uns que les autres.

Un haussement d'épaule, un sourire fugitif, et une voix simple et nue d'expression.


-Qui ne connait pas le Viper dans ce monde si ce n'est les ignares.

De nouveau une réponse crue. À croire qu'elle était d'humeur à cela. Clyde perdit le pli de bouche qui lui servait de sourire, pour reprendre un air sage qui lui était propre. Aller au Viper, jusque là, Shérie était d'accord. Ce n'est pas comme si elle était contre le fait d'aller prendre du bon -mauvais?- temps. Or, il était question de deux affaires à régler avant. Tout d'abord, les valises. Sachant que Clyde avait déjà oublié ce à quoi elle avait pensé il n'y a pas une minute, où déposer les bagages qui lui servaient de chaînes. Après une vaine tentative de motivation, elle se résolut de les laisser à l'aéroport. Cela devait être la solution la plus pratique -et, avouons-le, la moins fatiguante. Autre détail, un peu plus compliqué à résoudre cette fois. Shérie avait, plus ou moins, l'habitude du Viper. Disons qu'après y être allée tous les soirs pendant deux semaines, on s'y fait. Mais ces soirs-là, la miss était seule. Dans le cas présent, elle irait accompagnée. Différence de taille, car elle n'avait aucune idée de comment s'y prendre. Assez solitaire et accrochée à son indépendance, à croire qu'il lui fallait un mode d'emploi à côté d'elle si elle voulait s'en sortir à peu près. Il fallait apprendre la sociabilité rapidement, uniquement pour ne pas passer pour un être sans éducation face à un homme qu'elle ne connaissait qu'à peine. Qu'est-ce qui l'avait poussé à retenir Anthémius?

C'était trop tard, maintenant, et il fallait qu'elle assume ses choix bien que jamais rien ne soit vraiment terminé. Si la jeune femme le souhaitait, elle pourrait retirer sa proposition et attraper le premier taxi pour loin, très loin. Pourtant, un seul lien l'en empêchait. La politesse. Peut-être était-ce une qualité, ou alors un défaut. En tout cas, c'était bien encombrant et peu pratique. Que des avantages.

Observant ses valises -de plus en plus encombrantes- Clyde se rendit à l'évidence qu'il fallait retourner à l'aéroport pour tout poser. Chercher une chambre d'hôtel maintenant était quasiment peine perdue, et cela ne ferait qu'user du temps déjà précieux. Un soupir. De plus, avoir demandé au jeune homme de ne pas la vovoyer allait être difficile, et déjà quelques rires d'étourderies s'échappèrent. Du moment qu'Anthé ne demandait pas à Shérie d'arrêter de le vouvoyer, ça pourrait encore passé. Ensuite, ce serait le drame.


-Je crois que je dois retourner à l'intérieur, histoire de déposer tout cela... annonça-elle, en reprenant un leger sourire. Je suis désolée. Sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveautés. [PV:... N'importe qui...]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» nouveautés a la VPC games workshop
» » x Nouveautés du jour!
» Je pense à toi plus qu'à n'importe qui [PV]
» Nouveautés du 11/02/2012
» Je ferais n'importe quoi pour toi. [Kyoko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gangs of Los Angeles :: ¤ LAX :: Los Angeles international airport ¤-
Sauter vers: