AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un bien étrange barman

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un bien étrange barman   Dim 1 Juin - 20:05

Comme chaque soire depuis quelques années, Naoki se rendait au Viper, la boîte la plus "branchée" de Los Angeles, repère des célèbres vampires. Lui, il n'était qu'un simple shinigami qui ne semblait pas avoir froid aux yeux. Enfin, on s'était plutôt bien habitué à sa présence maintenant et on avait bien remarqué qu'il n'avait aucune haine particulière pour les buveurs de sang. Ainsi n'avait-il presque rien à craindre. Presque car il y avait toujours du danger autour de vous dans cette ville.
Marchant tranquillement dans une ruelle sombre qui le conduisait à la boîte de nuit, le jeune shinigami porta à ses lèvres une cigarette éteinte. Il ne fumait plus depuis des années mais il aimait avoir quelque chose au coin de la bouche et lorsqu'il était dehors il n'avait que des cigarettes à porter de main. On pouvait se moquer de lui, il n'avait pas l'air de vous écouter.

Lorsqu'il arriva devant la porte du Viper Room, il jeta la cigarette dans une poubelle proche et rentra ses mains dans ses poches avant de descendre doucement, d'une démarche ample, les escaliers qui menaient à la boîte qui n'ouvrirait pas avant une demi-heure. Là, il alla enfiler son costume de barman et se mit derrière son barre, observant avec attention les rangers de bouteilles qui se trouvaient habituellement derrière lui. Aujourd'hui, on était samedi et nul doute que la salle serait pleine à craquer... Peut-être trouverait-il une proie de choix après son service. Après tout, il n'était pas là innocement, depuis des années le dragueur qu'il était passait son temps à séduire ses clientes et à finir dans leur lit avant de les envoyer au cimetière...
Naoki frissonna et observa autour de lui. Il avait un très mauvais pressentiment quant à la soirée qui s'annonçait et pourtant, il ne se sentait pas menacer plus que d'habitude...


* J'espère surprendre de très curieuses pensées ce soir... Je sens que je vais tout de même m'amuser...*

Continuant d'essuyer le verre qu'il avait attrapé pour passer le temps, les grands yeux bleus en amande du jeune homme observait la salle vide qui ne tarderait pas à s'animer. Bientôt le dj arriverait et les jeunes de tous les quartiers voisins viendraient s'amuser.
En ce moment, Naoki avait les cheveux longs et noirs, noué en une queue de cheval haute qui mettait un peu plus en valeur son visage fin et pâle. De fines mèches marines parsemaient ses cheveux d'ébènes pour rendre un peu plus d'éclat à ses magniques yeux sombres.
Nul doute qu'aujourd'hui encore, quelques filles allaient tomber sous son charme...
Revenir en haut Aller en bas
The Almighty One
Poupée de porcelaine de Madrid
Poupée de porcelaine de Madrid
avatar

Féminin
Nombre de messages : 197
Age : 33
Date d'inscription : 12/11/2007

Green Card
Statut: Chef du Gang / Propriétaire du Chateau Marmont
MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Dim 1 Juin - 20:22

Carmen avait fait des pieds et des mains avec son garde du corps pour qu'il la laisse tranquille ce soir-là. Elle en avait assez d'être surprotégée comme on prendrait soin d'un objet précieux. Mince ! Elle était la Chef des Sanguinis, non de non ! La vampire la plus respectée de toute la ville. Après de longues heures de négociation, elle avait enfin réussi à obtenir de son garde du corps qu'il la laisse seule pour la soirée. Aussi s'était-elle rendue dans le bar qu'elle appréciait le plus, le Viper Room.

Carment y avait sa table attitrée, elle était très connue, là-bas. Cela faisait cependant un moment qu'elle n'y avait plus mis les pieds. Pour la première fois depuis un bon mois, elle poussa la porte du Viper à peine ouvert et se dirigea vers le comptoir. Là, un jeune homme qu'elle n'avait pas vu depuis tout ce temps, le barman. Comment s'appelait-il, déjà ? Ah, oui, un prénom japonais...


"Bonsoir Naoki, comment vas-tu ?"

Elle avait pour habitude de tutoyer tous les serveurs et barmans de la boîte, bien que ceux-ci, par politesse, la vouvoient. Elle sourit.

"Une vodka cerise, s'il te plaît."

La belle madrilène jeta un coup d'oeil aloentour. Personne à chasser, pour le moment. Elle se contenterait de sa boisson alcoolisée. Son regard accrocha quelques détails. Ils avaient refait la décoration, semblait-il. Son regard se reporta sur le Shinigami. Il était vraiment mignon. A croquer. Elle eut un sourire à cette pensée...

Les Shinigamis pouvaient lire l'esprit des humains. Mais arrivaient-ils à lire celui des vampires ? Elle ne savait pas ce qu'il était. pour elle, il était un simple humain. Mais si elle savait à quel point elle se trompait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gangs-of-la.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Dim 1 Juin - 22:03

Naoki posa son verre et leva ses yeux bleus sur Carmen qui avançait tranquillement jusqu'au comptoir.
Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu la jeune femme au Viper Room. On disait pourtant que c'était le repère des vampire et la femme qui approchait lentement du contoir n'était autre que la chef du gang des Sanginis.
Il lui fit un sourire éclatant et la salua poliement, visiblement contente de la voir. Il fallait dire que question beauté, rare était les femmes à pouvoir la surpasser.


"Bonsoir dame Carmen. Cela faisait longtemps qu'on ne vous avait pas vu ici. Je suis sûr que le Viper commençait à vous manquer."

Puis il posa son torchon et se tourna vers les bouteilles avant d'attraper avec agilité et grâce un petit verre ou il versa la commande de la demoiselle avant de le poser délicatement devant elle, une griotte flottant élégamment à la surface du cocktail. C'était sa petite touche personnel qu'il ne réservait qu'à de rares clientes régulières.
Bien sûr, son esprit était à demi ouvert et il captait une petite partie de la vampire sans qu'elle ne s'en aperçoive. Il la regardait tranquillement de ses yeux lumineux en attendant que le bar ne se remplissent. Il savait que lorsque ce serait le cas, Carmen repartirait en chasse.


*Je me demande de ce qu'il advient d'un shinigami mordu par un vampire... Il faudra que je réponde à cette interrogation un jour.*

"Alors, Dame, quelles nouvelles nous apportez-vous du dehors ?"


Le jeune barman aimait discuter avec ses premiers clients, lorsque la salle était encore assez vide. Et peu lui importait qu'ils soient des personnes importantes ou pas. De plus, ils étaient tous égaux pour lui. Et même s'il vouvoyait Carmen, il se forçait un peu. Cette distance qu'il ressentait le gênait fortement même s'il ne le montrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Dim 1 Juin - 22:47

Aby pénétra dans le Viper room d'un pas vacillant. Ses yeux froids étaient cernés. Elle avait passé la journée éveillée à fuir le moindre rayon de soleil. Pour sa première nuit à Los Angeles, elle avait plutôt imaginé dormir dans des un lits douillets du manoir Marmont. Se faire refouler à l'entrée par les agents de sécurité avec force de commentaires narquois, ce n'était pas vraiment ce à quoi elle s'attendait.

Elle déambula jusqu'au comptoir à travers la salle vide. Elle s'effondra sur une des chaise et laissa tomber à ses pieds la valise de cuir usé qui constituait son unique bagage. La jeune vampire s'accouda au comptoir et se massa le crane. Comme il était épuisant de s'occuper de tout soi même! Ce mode de vie était nouveau pour Aby. Même choisir sa boisson était pénible. D'ordinaire, il aurait commandé pour elle…

La jeune femme retint un frisson à ce souvenir. Cette époque était mortellement révolue. Se ressaisissant, Aby s'éclaira la gorge et fit signe au barmaid.


"Pourrais-je avoir un martini? Au shaker, pas à la cuillère." dit-elle d'une voix épuisée.

C'est alors qu'elle se rendit compte qu'elle n'avait aucune idée de la somme qu'allait lui coûter son verre. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'était plus préoccupé de choses aussi futiles qu'une adition. Oh! Elle était encore à l'abris du besoin. Sa valise était pleine de son "héritage". Mais si elle n'arrivait pas rapidement à contacter le fameux Juan P.C. Rodriguez, l'avenir s'annonçait sombre.

Tentant de chasser ces noirs pensés de sa jolie tête, Aby jeta un regard aux alentour. La pièce était vide. Normal, le soleil venait à peine de se coucher. A part le barmaid, il n'y avait qu'une femme assise à une table à part. La jeune vampire se mit à la fixer en pensant sournoisement qu'elle commençait à avoir faim…
Revenir en haut Aller en bas
The Almighty One
Poupée de porcelaine de Madrid
Poupée de porcelaine de Madrid
avatar

Féminin
Nombre de messages : 197
Age : 33
Date d'inscription : 12/11/2007

Green Card
Statut: Chef du Gang / Propriétaire du Chateau Marmont
MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Lun 2 Juin - 0:36

"Bonsoir dame Carmen. Cela faisait longtemps qu'on ne vous avait pas vu ici. Je suis sûr que le Viper commençait à vous manquer."

Elle avait souri à cette remarque. Oui, le Viper lui manquait terriblement. il était son point de ralliement et son terrain de chasse favori. Hélas, durant un long mois elle avait eu bien trop de choses à règler, les papiers suite à la mort de Rodriguez ne cessaient de s'empiler, et c'était à elle de lui succéder. Elle avait donc dû rattraper le retard accumulé, et cela lui avait pris bien plus de temps que prévu.
Enfin, l'heure était au divertissement, c'était son credo de la soirée. Aussi, elle décida de ne pas parler du boulot.


"Le Viper me manquait terriblement."

Elle sourit, puis ajouta, taquine :

"Mais j'avoue que c'est toi que j'avais le plus hâte de revoir, Naoki."

Un clin d'oeil. Plaisantait-elle ? Fort possible, après tout elle semblait vraiment détendue. Cependant, une touche de vérité s'était glissée dans ses paroles. Elle appréciait le jeune homme, il était franc et poli, cultivé... Elle aurait bien fait de lui son infant, mais elle ne le connaissait pas assez pour cela.

Alors qu'il lui demandait des nouvelles de dehors, une jeune femme fit son entrée. Elle semblait complètement épuisée, comme si elle avait fait un voyage très long et éprouvant. Elle vint s'installer au comptoir et massa ses tempes un moment avant de commander. En son fort intérieur, Carmen pensa qu'elle avait peut-être besoin d'elle, la petite vampire. Et oui, Carmen avait hérité de Rodriguez la capacité à reconnaître ses pairs. Elle sourit, voyant que l'inconnue la fixait avec insistance. S'adressant au barman, elle dit :


"Je crois que c'est le dehors qui vient à nous, ce soir..."

Elle se leva et s'approcha de la rouquine. Un sourire, elle se présenta :

"Bonsoir, je suis Carmen Gimenez, puis-je vous aider ? Vous semblez perdue, épuisée. Cherchez-vous donc quelqu'un ?"

Dans ses questions, aucune curiosité personnelle. Elle voulait juste savoir ce que la jeune femme faisait ici. Pourquoi diable Carmen n'avait-elle pas mise au courant de l'arrivée d'une nouvelle vampire en ville ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gangs-of-la.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Lun 2 Juin - 1:00

Le jeune homme esquissa un sourire amuser à la remarque de la jeune femme.

"Allons dame Carmen, il ne faut pas plaisanter sur ce genre de sujet ! Même si je dois dire que votre beauté n'a pas d'égale"

Une autre cliente fit son apparition dans la salle principale de la boite. C'était une jeune femme à la chevelure rousse qui semblait harrasser. Elle portait un vieux sac qu'elle laissa tomber au pied de sa chaise lorsqu'elle s'affala dessus. Elle sembla hésiter quant à sa commande mais se décida finalement pour un martini au shaker.
Naoki acquiesca et alla chercher le dit objet pour préparer le verre de la dame, verre qui ne tarda pas à arriver devant les yeux cerner de la rouquine.


"Voilà pour vous jolie créature."

Et oui, Naoki avait la cruelle habitude d'accueillir les nouvelles clientes par ces jolies phrases enjoleuses. Ainsi, il annonçait tout de suite la couleur, il les prévenait simplement qu'il aimait voir les jolie jeune femmes venir prendre un verre en sa compagnie.
La remarque de Carmen lui tira un sourire mystérieux et il hocha affirmativement la tête en observant la nouvelle arrivante. Décidement, on ne trouvait pas plus jolie que Carmen dans le coin, cela semblait impossible... Quoi qu'il lui semblait qu'une autre vampire lui faisait un peu d'ombrage... Un moins que ce ne fut une amazone... Naoki avait vu tellement de femmes magnifiques passer commande à son comptoir qu'il ne pouvait pas se rappeler de tout.
En tout cas, faire des manières devant la chef des Sanginis ne semblait pas l'effrayer. Il était l'un des rares à savoir qui elle était et à ne pas la craindre. Peut-être parce qu'il l'appréciait énormément, qui pouvait savoir ?
A Los Angeles, il n'y avait personne d'assez fou pour prétendre "connaître" Naoki... Il était l'être le plus mystérieux et le plus surprenant de la ville, faire mieux que lui était simplement impossible...
Et il continuait d'observer la rouquine qui n'avait pas prit le temps de se présenter, le jeune homme, sans se soucier des questions de Carmen, décida de la suivre dans les présentations.


"Pour ma part, je me nomme Naoki Komatsu et je me ferai un plaisir de vous servir pour la soirée."

Puis il observa la grande horloge et remarqua que le Dj était en retard et que personne ne semblait vouloir pointer le bout de son museau.

*Y aurait-il quelques imprévu dans le programme ?... J'aime ça*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Lun 2 Juin - 11:46

La jeune femme qu'Aby observait se leva e se dirigea droit sur elle. Il était visible à sa démarche qu'elle était comme propriétaire des lieux. Mais qu'importait, pour la petite vampire, cette femme restait une humaine. Elle se mit à l'interroger dans un simulacre de présentations. Apparemment, les nouveaux se faisaient vite repérés dans le coin. Étonnant pour une ville aussi grande… Même le barmaid cherchait à faire connaissance!

Sa commande arrivée, Aby se mit à remuer l'olive dans le mélange alcoolisé. Puis elle tourna ses grands yeux de glace vers chacun de ses interlocuteur tour à tour.


"Appelez moi Aby. Et oui je cherche quelqu'un…" annonça-t-elle de sa voix mélodieuse où percevait un accent anglais.

La jeune vampire était habillée comme à son ordinaire dans un style très "années 30": blouse noir en perle arrivant au dessus des genoux, long collier ostensiblement cher, cheveux minutieusement relevés en chignon… C'était son époque après tout. Le problème, c'est que dès qu'on veut s'habiller avec un peu de classe, il faut faire un croix sur les poches. Mais certain savent se débrouiller sans.

Elle glissa une main dans son décolleté et en ressortit un papier soigneusement plié qui s'était imprégné de son parfum. Le papier en question était trop précieux pour être rangé avec les autres dans la valise. Elle jeta le document sur le comptoir. On pouvait y lire les noms de Rodriguez entourés en rouge.

Aby tourna son regard vers son verre et en croqua délicatement l'olive avant d'ajouter :


"Je voudrais rencontrer ce gentleman."
Revenir en haut Aller en bas
The Almighty One
Poupée de porcelaine de Madrid
Poupée de porcelaine de Madrid
avatar

Féminin
Nombre de messages : 197
Age : 33
Date d'inscription : 12/11/2007

Green Card
Statut: Chef du Gang / Propriétaire du Chateau Marmont
MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Lun 2 Juin - 12:07

Carmen s'était installée sur le tabouret à côté de la demoiselle, qui déclara s'appeler Aby. Elle cherchait bien quelqu'un. Curieuse de savoir qui, la Sanguini but une gorgée de son verre, et alors qu'elle allait poser la question la jeune femme sortit un papier où le nom de Rodriguez était entouré de rouge. A l'évocation de ce nom, le regard de Carmen se voila de trsitesse. Elle se ressaisit rapidement et répondit à Aby.

"Vous aurez du mal à le rencontrer."

Un silence. C'était dur pour elle, mais elle devait le dire.

"Il est mort."

Un silence de nouveau. Elle plongea le regard vers son cocktail et le remua distraitement avec la cerise qui nageait à l'intérieur. Puis elle reposa ses yeux sur la vampire.

"Je suis sa fille. C'est moi qui ai repris ses affaires."

Par-là, il fallait comprendre que c'était Rodriguez qui l'avait infantée et que c'était elle qui avait repris la tête du gang créé par Juan. Elle farfouilla un moment dans les poches de sa veste en cuir et trouva enfin ce qu'elle cherchait. Une petite carte de visite avec l'adresse d'une suite, au Chateau Marmont. Elle la tendit à la jeune femme.


"Venez me voir à cette adresse, nous pourrons discuter plus librement."

Du coin de l'oeil elle suivit quelques personnes qui venaient d'entrer. Des humains tout ce qu'il y avait de plus banal. Une bande de jeunes qui venait s'amuser, ce soir. Elle ajouta à mi-voix, pour que personne d'autre qu'Aby n'entende :

"Il y a certaines règles à suivre, dans cette ville. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous faire remarquer. Venez me voir plus tard dans la soirée, je vous trouverai un endroit où dormir et vous expliquerai les règles à respecter ici."

Elle recula légèrement et s'installa plus confortablement avant de porter son verre à ses lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gangs-of-la.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Mar 3 Juin - 10:22

Visiblement la jeune demoiselle à la chevelure de feu cherchait quelqu'un et ce quelqu'un n'était pas n'importe qui...
Et oui, Naoki avait les yeux partout et les fines lettres rouges n'échapèrent pas à sa vue persante. Bien, vu le nom de la personne à trouvé, il se douta qu'Aby était une vampiresse.
N'ayant pas vraiment envie de ce prendre la tête pour ce genre de chose ce soir, il laissa Carmen s'en charger : après tout elle était le seul successeur de Rodriguez, elle allait pouvoir renseigner la nouvelle arrivante mieux que quiconque.
Grâce à son sens de l'observation, il remarqua aussi que la jeune vampire avait encore du mal à évoquer la mort de son père et il nota cette information au plus profond de sa mémoire.
Le jeune shinigami avait un coeur de pierre, ce genre de sentiment ne l'attaignait pas. Il pouvait feindre l'amour et la compassion mais pas le ressentir... Peut-être était-ce triste pour lui mais ça ne lui faisait qu'une faiblesse de moins.
Des clients arrivèrent et il laissa les deux vampires à leurs affaire pour aller s'occuper deux. Le serveur étant absent -comme d'habitude- il alla leur porter leur commande puisqu'ils avaient décidé de na pas rester au comptoir. Lorsqu'il voulu faire chemin arrière, l'un des jeunes hommes la retint par la manche et il se baissa pour écouter sa question murmurée.


"Savez-vous qui sont ces magnifiques jeunes femmes à votre comptoir ?"

Encore une fois, la beauté évidante de Carmen avait fait une victime.

"Pour sûr, je connais tous les clients de cette boîte. Mais si j'étais vous je resterai éloigné de cette sublime créature."

Mais comme Naoki s'y attendait, l'homme continua sur sa lancé.

"Offrez lui sa boisson préférée à mes frais.... Je veux dire, à la beauté latino..."

Et il le lâcha pour se tourner vers ses amis et commencer à discuter avec eux. Le jeune barmaid haussa les épaules puis retourna à son bar et fit ce qu'on lui avait demander.
Il posa le verre devant Carmen, conscient d'interrompre leur conversation


"L'un de ces messieurs..."
Il désigna la table "... Vous offre ceci Dame. Je pense que votre proie de ce soir vous est offerte sur un plateau d'argent."

Naoki se fichait bien que Carmen soit une vampiresse. Il se fichait bien que les hommes autour de la table un peu plus loin soit des humains banals. Pour lui tout le monde était dans le même bateau... Et la vie devait continuer son cours avec ses los de morts et de désolation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Mar 3 Juin - 11:07

Mort. Aby avait fait tout ce chemin pour un mort. Voilà qui était fort contrariant. Le masque de sympathie que la petite vampire s'était efforcée d'afficher s'évapora. Déjà qu'elle avait du décider par elle même que faire lorsqu'elle s'était retrouvée seule, elle allait devoir trouver un plan B. Si seulement il était là…

Le cœur de la jeune fille se serra. Malgrès tout ce qu'elle avait vécu, il lui manquait. Mais Aby refuserai coûte que coûte que c'était pour des raisons autres que strictement pratiques. Que de noirs pensées se bousculant sous sa cascade rousse! Impulsivement, elle finit son verre de martini d'un trait. Elle commençait à être vraiment en colère. Pourquoi tout ne pouvait-il pas être comme elle le voulait?! Il fallait qu'elle tue quelqu'un ou quelque chose pour se calmer.

C'est alors que Carmen se présenta comme successeur de Rodriguez, et se proposait même de prendre notre petit chaton sauvage sous son aile. Aby retrouva une ébauche de sourire. Enfin, tout rentrait dans l'ordre! Une des principales craintes de la jeune fille venait de trouver solution. En effet, si Rodriguez était venu à apprendre la mort d'Allan, il aurait sans doute chercher son meurtrier. Mais sa fille devait sans doute ignorer jusqu'à l'existence du lord anglais. Plus de soucis. Tout était en marche pour qu'Aby retrouve sous peu son confort personnel.

Pour marquez ce coup, la petite vampire aurait voulu commander un nouveau martini, mais le barmaid avait disparut servir d'autre client. A son retour il servit un verre à Carmen, offert par un des messieurs du fond. Aby dut ravaler son orgueil. Elle s'était préparée à l'idée que dans une ville si grande, au sein d'un gang qui plus est, elle ne serait plus le centre de l'attraction. Enfin pas tout de suite… Alors comme ça elle était vampire celle là? Et dire qu'elle avait envisager de la manger!


"Votre proposition est très courtoise, je vous remercie." annonça Aby en se tournant vers Carmen avec un petit rire "Que diriez vous de célébrer cet accord par un repas? Ce groupe de clients est assez nombreux pour nous deux, qu'en dites vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Mar 3 Juin - 13:55

Lyra passa la porte du bar en marche arrière.

"Oui allez dégagez, je m'en occupe! Allez! Ouste sinon je m'énerve!"
La seconde de Carmen venait de passer une très mauvaise soirée: non seulement la mini jupe et les paraboots qu'elle portait n'avait pas porté les fruit escomptés, de plus sa proie du soir n'était qu'un vieux pervers mais en plus elle l'avait laissé filé pour voir l'état de santé de sa chef! Elle est vraiment trop gentille cette petite!
Elle referma la porte puis balaya la salle du regard a la recherche de sa sulfureuse suppérieure.
Ayant passé en revue la table habituelle et éventuellement les autres tables (on se sait jamais qu'elle ai réussi a toruver a manger...) Lyra la trouva accoudée au comptoir en compagnie d'une créature... Hum... Appétissante.
Elle s'approcha discrètement du petit groupe et s'intalla a coté de la rouquine.


"Salut Naoki, Tu me servirai ta meilleure tequila? Salut Carmen, tu pourrais prévenir quand tu fait des sorties"
Puis se tournant vers la jeune femme elle lui souri et la ragarda tel un prédateur devant sa proie:
"Bonsoir vous, Vous êtes nouvelle dans le coin?"
Anticipant une évantuelle brimade de sa chef:

"Il y avait tes caniches a l'entrée,Carmen, comme ça fait longtemps qu'on s'est pas vu je suis passée te dire un petit coucou" dit elle le regard toujours posé sur la jeune fille inconnue
"Et je ne regrette pas d'avoir laissé filé l'autre quand je vois qui tu fréquente."
Revenir en haut Aller en bas
The Almighty One
Poupée de porcelaine de Madrid
Poupée de porcelaine de Madrid
avatar

Féminin
Nombre de messages : 197
Age : 33
Date d'inscription : 12/11/2007

Green Card
Statut: Chef du Gang / Propriétaire du Chateau Marmont
MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Mer 4 Juin - 1:36

Alors que Carmen était en grande conversation avec la jeune femme rousse, Naoki les interrompit pour poser devant la madrilène un verre qu'il dit avoir été offert par l'un des gamins qui étaient entrés. La vampire sourit. Cher Naoki... Il connaissait l'identité de la belle, savait ce qu'elle était, et il n'en avait cure. Si tous les humains pouvaient être ainsi... Elle remercia Naoki et prit le verre offert, qu'elle leva en direction de la table où le petit groupe d'humains se regardait, et sourit. Elle venait de signer l'arrêt de mort de son admirateur.

Aby lui proposa alors de fêter son arrivée et cet accord autour d'un bon repas. La vampire allait lui répondre lorsque son regard fut attiré par la porte qui s'ouvrait. Elle vit débouler Lyra, sa conseillère, et son sourire se figea. Elle n'aurait donc jamais sa tranquilité ? Oh ! Ne vous méprenez pas, elle aimait Lyra comme sa petite soeur. Une petite soeur un peu trop collante...


"Salut Naoki, Tu me servirai ta meilleure tequila? Salut Carmen, tu pourrais prévenir quand tu fait des sorties."

Carmen soupira. Elle n'avait pas vraiment besoin de remontrances, ce soir...

"Lyra, si tu t'étais bien renseignée, tu saurais que je me suis arrangée avec Chris. Il sait où je suis, et si j'ai le moindre soucis je le bippe."

Chris N'Guyen était son garde du corps personnel, et son meilleur ami. Elle avait toute confiance en lui, et il la considérait comme sa fille. Hélas, à cause de cette affection, il avait tendance à la surprotéger un peu...

"Il y avait tes caniches à l'entrée, Carmen, comme ça fait longtemps qu'on s'est pas vues je suis passée te dire un petit coucou. Et je ne regrette pas d'avoir laissé filé l'autre quand je vois qui tu fréquentes."

Carmen sourit à cette dernière remarque et se décida enfin à faire les présentations.


"Aby, je vous présente Lyra Evans, ma conseillère et l'une de mes meilleures amies. Lyra, voici Aby, elle vient d'arriver en ville..."

Les présentations faites, elle se détourna un instant des deux jeunes femmes. Connaissant Lyra, elle se ferait un plaisir de tailler une bavette avec la jolie rouquine...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gangs-of-la.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Mer 4 Juin - 14:57

Décidément, aujourd'hui était son jour de chance. personne n'aurait pu être plus heureux que lui, bien qu'il ne le montra pas. Naoki n'était qu'amabilité et sourire tranquille mais on ne voyait rien dans ses iris bleues, rien de cette joie et de cette tranquillité qui émanait de toutes les autres parties de son être.
Lorsque Lyra s'assit et commanda, il alla s'occuper de sa commande et ne dû louper qu'une minute ou deux de leur conversation qui semblait... Fort intéressante. Il trouvait toujours cela agréable d'écouter les autres parler, on pouvait apprendre tout un tas de choses.
Enfin c'est ce qu'il pensait car il avait beau observer ses bouteilles il ne trouvait pas celle qu'il cherchait. Il était pourtant sûr de l'avoir posée avec les autres lorsqu'ils avaient réceptionner la caisse d'alcool en début de semaine.


"Je parie que Steeve à encore fourré son nez dedans et que c'est la cause de son absence..." murmura-t-il pour lui même.

Il se tourna vers Lyra et continua :


"Je suis désolé, demoiselle Lyra, nous sommes en rupture de stock de tequila... De bonne qualité..."

*Si je mets la main sur ce chenapan il va passer un très mauvais quart d'heure...*


Et il se contenta d'attendre que la jolie vampiresse ne commande autre chose. D'une oreille il essayait aussi de capter les bruits du petit groupe de jeunes hommes au fond mais comme une bande mixte d'une dizaine de personnes venaient de faire leur entrée un peu bruyemment, il ne pouvait plus les entendre. Une tonne de pensées vint alors le frapper et il fronça les sourcils en ssayant de faire cesser ces bourdonnements incessant à l'intérieur de son crâne.
Il fallait qu'il se concentre sur les trois vampires un peu plus loin aussi fit-il un tri dans tout ce qu'il recevait. En même temps il s'occupa de la commande du groupe qui venait d'arriver puis il s'occupa de celle de Lyra.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Jeu 5 Juin - 20:53

Aby inclina respectueusement la tête en direction de la pétillante nouvelle arrivée. Aux vues des ses familiarités envers Carmen, il y avait fort à parier que cette jeune fille était elle-même une vampire.

"Dommage." soupira-t-elle pour elle-même "C'est pourtant le genre de proie dont je raffole. J'adore sentir leur souffle s'éteindre dans leurs tendres gorges…"

Décidément, sa faim la tiraillait. Elle ne put s'empêcher de lancer un regard vers le groupe qu'elle avait désigné comme futures victimes de leur petit comité vampirique. Malgré la distance qui la séparait d'eux, elle pouvait sentir le sang légèrement alcoolisé palpiter dans leurs veines. Elle tourna à nouveau son regard vers Lyra.

"Que de nouvelles rencontres à célébrer! Pourquoi ne pas vous joindre à nous? Nous nous apprêtions à passer à table." dit-elle en faisant un signe vers le groupe des condamnés.

Joignant le geste à la parole, Aby se leva et se dirigea de sa démarche féline vers sa cible. Elle avait tellement faim qu'elle préféra la quantité à la qualité. La petite vampire se glissa à côté d'un homme de forte carrure, le plus grand du groupe. Avec un corps aussi massif, sa faim serait certainement calmée… pour le moment.

Le hors d'œuvre, lui, était partagé entre la surprise et la ravissement d'une telle intrusion. Aby lui susurra quelques mots à l'oreille et un large sourire grivois apparut sur son visage de sprotif. Alors la jeune femme fit signe aux deux vampires restées au comptoir pour qu'elles se joignent à ce festin qui s'annonçait aussi facile que plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Lun 9 Juin - 23:36

Carmen fit les présentations, vu le ton des présentations et du regard de sa cheftaine, Lyra compris avec une certaine déception (les rouquines avaient en général un sang très gouleyant) que « Aby » était des leur.

*Boarf après tout ça fera une attrapeuse d’homme en plus* se dit elle

Elle jeta a nouveau un regard dans la salle afin de repérer un éventuel repas, son estomac commençant à faire un bruit de lézard débile. Sa recherche fût interrompue par une nouvelle accablante.

Citation :
"Je suis désolé, demoiselle Lyra, nous sommes en rupture de stock de tequila... De bonne qualité..."

C’était le bouquet ! Sa soirée était complètement fichue… Manquerait plus qu’une horde de moons n’entrent dans le bar et dansent la samba en hurlant à la mort…
Que Son expression ne se soit montrée sur son visage ou que la petite nouvelle ait elle aussi fin, cette dernière proposa un repas en « compagnie » du groupe d’homme assis plus loin.
Elle se levât et alla s’installer à coté d’un homme carré.


« La vache elle doit avoir faim cette petite ! Ou alors elle est prétentieuse, parce qu’avec un ventre comme le sien cela m’étonnerai qu’elle arrive a terminer son assiette ! Enfin nous verrons bien ! Allons-y » Dit elle a Carmen

Lyra se leva et avança tout droit sur le groupe avec un regard de prédateur.

« Puis-je me joindre a vous ? » Demanda-t-elle un sourire charmeur aux lèvres

Les hommes rirent et lui désignèrent une place à coté de l’homme le plus velu qu’elle ait jamais vu ! Le tout accompagné de réflexion du genre :

« Mais je t’en pris poulette »
Ou
« N’aie pas peur ma mignonne »

Décidément il fallait que le propriétaire fasse attention à la fréquentation de ce bar. Mais qu’importe pour eux accepter 3 vampires à leur table serait la dernière chose qu’ils feraient.
Elle dut passer devant deux d’entre eux pour atteindre son point de posage de fesse. Elle fit en sorte que sa minijupe ultra courte (al ras del chocho !!) remonte au maximum de manière a voir le haut des cuisses. Lorsque la vampire arriva enfin a destination, elle s’installa confortablement et croisa les jambes et les bras (histoire de mettre en valeur ses arguments) et attendit l’arrivée de sa suppérieure
Revenir en haut Aller en bas
The Almighty One
Poupée de porcelaine de Madrid
Poupée de porcelaine de Madrid
avatar

Féminin
Nombre de messages : 197
Age : 33
Date d'inscription : 12/11/2007

Green Card
Statut: Chef du Gang / Propriétaire du Chateau Marmont
MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Mar 10 Juin - 3:36

" La vache elle doit avoir faim cette petite ! Ou alors elle est prétentieuse, parce qu’avec un ventre comme le sien cela m’étonnerait qu’elle arrive à terminer son assiette ! Enfin nous verrons bien ! Allons-y."

Telles avaient été les paroles de Lyra lorsque la rouquine s'en était allée vers le groupe d'hommes un peu plus loin. Il fallait avouer que celui sur lequel elle avait jeté son dévolu était de loin le plus barraqué de tous. Carmen eut un léger sourire à cette remarque, un sourire énigmatique, avant de répondre à sa seconde :

"En tout cas, elle a bien choisi sa proie..."

La madrilène quant à elle avait déjà tranché. Elle n'avait guère faim et se contenterait donc de celui qui lui avait offert un verre. En parlant de verre, d'ailleurs, elle prit le sien et alla rejoindre ses deux comparses auprès des gibiers en sursis. Ayant plus de classe que les deux autres demoiselles, elle prit une chaise à la table la plus proche et s'approcha du jeune homme qui lui avait offert à boire. Un sourire, qui se voulait légèrement teinté de timidité, et elle demanda poliment :

"Bonsoir. Je peux m'asseoir ?"

Bien entendu, l'humain, aux anges, ne put qu'aquiescer vigoureusement. Il était le plus chanceux des hommes de cette table. Carmen savait que Lyra ne répugnait pas à vider complètement un humain de son sang. En ce qui concernait Aby, elle ne savait pas encore. Mais ce qui était sûr, c'était que la charmante Chef des Sanguinis ne tuait que rarement ses proies. Elle préférait les "goûter", et pourquoi pas en reprendre plus tard... C'était dit, le jeune homme resterait vivant à la fin de la soirée. Fatigué, vidé de ses forces, mais sauf.

Elle s'installa à côté de lui dans un sourire et croisa les jambes, confortablement installée sur sa chaise. Elle avait beaucoup d'allure, mais savait rester simple. En premier lieu, elle se décida à remercier l'humain.


"Je tenais à vous remercier pour le verre... C'est vraiment très gentil."

Elle lui avait murmuré ces mots au creu de l'oreille, en se penchant tout contre lui. Déjà, elle pouvait se rendre compte que le jeune était le plus timide de la bande. Son sourire s'élargit. Décidément, il était le genre de proie qu'elle adorait chasser...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gangs-of-la.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Mer 11 Juin - 15:24

Lyra sembla totalement dépitée de la nouvelle et en oublia de commander autre chose avant d’aller s’inviter à la table des jeunes humains un peu plus loin, à la suite de la nouvelle arrivante. Carmen ne tarda pas à les rejoindre et sembla jeter son dévolue sur l’homme qui lui avait offert un verre. Il était certainement celui qui avait le plus de chance. Naoki ne connaissait pas les habitudes vampiriques des trois demoiselles mais pour le peu de pensées qu’il arrivait à capter, Carmen semblait aimer prendre soin de ses proies.
Tant mieux pour le jeune homme bien qu’il était sûr que la mort de ses compatriotes risquaient de lui saper le morale et de le conduire au suicide…
Enfin, ce n’était pas ses affaires, il n’était que le barman du Viper, pas sa commère. Le DJ avait finis par arriver et par s’installer aux platines pour lancer ses premiers disques. La musique emplis les lieux et d’autres jeunes commencèrent à descendre, attirer par la musique et l’ambiance festive qui se déroulait là. Et le jeune homme finis par être débordé et par ne plus suivre la conversation des vampiresses que par les quelques bribes de pensées qui lui arrivaient tant bien que mal.
Les commandes s’enchaînaient et les gens se déhanchaient sur la piste de danse comme pour évacuer le stress de la semaine passée. Deux jeunes femmes se trouvaient au bar depuis quelques minutes et semblaient l’observer et ne commander que pour le plaisir de le voir. Lui, galant et professionnel se contentait de les servir poliment, en temps et en heure. La soirée risquait de passer bien plus vite qu’il ne l’avait prévu malgré l’absence du serveur qui l’aidait habituellement.


*Le patron devrait descendre, cette ambiance fait plaisir à voir. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu autant de gens rire au même endroit*

Naoki aimait son emplois au Viper, il aimait se trouver entourer et en même temps tout ce bruit lui donnait vite mal à la tête. Mais qu’importait, servir les clients et faire du charme aux jolies demoiselles humaines qui passaient là l’amusait follement… Il ne se lassait jamais de toutes ces rencontres qui se finissaient forcément par un crime. Une fois, une seule, il n’avait pas tué sa proie après s’être amusé avec. C’est parce qu’elle était lycan et bien trop jeune pour mériter d’atterrir au cimetière… Enfin, d’après des dires récents, elle serait décéder tuée par quelqu’un d’autres. Peut-être un vampire. Il savait que les lycans et les vampires n’étaient pas en excellent terme. Et pour l’instant, le vainqueur le laissait de marbre. Certes, il avait de meilleurs contacts avec les Sanguinis grâce à son job au vipère et à choisir il préférait les voir triompher mais peut-être un règne Moons ne ferait-il pas de mal…

*Au fond, qu’importe, tant qu’il reste de belles humaines à se mettre sous la dent, ça me va.*

Et tout en essuyant des verres qu’il venait de laver, il entama la discussion avec les deux demoiselles qui le fixaient profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Jeu 12 Juin - 13:04

Avez-vous déjà vu un chat en chasse ? Je ne vous parle pas d’un bibendum d’appartement dont la seule activité est de rester à l’affût de la gamelle et de se précipiter dessus à toute vitesse pour se donner l’illusion que s’il ne se dépêche pas, les croquettes pourraient s’enfuirent. Non, je vous parle d’un vrai chat. D’un prédateur dont l’habilité à la traque détermine sa survie ou son trépas. Et pourtant, la chasse, pour un chat, aussi cruciale et vitale puisse-t-elle être, en devient un art de vivre, un rituel minutieux, délicat et, par dessus tout, extrêmement jouissif.

Aussi, malgré la faim qui tiraillait Aby, malgré le fait qu’elle ne s’était pas alimenter depuis plus de trois jour, la jeune vampire ne pouvait se lasser de faire durer sa parade, de resserrer avec une extrême lenteur ses anneaux autour de sa proie. C’était peut-être son éducation « à l’anglaise » qui lui dictait d’agir consciencieusement quelle que soit la nécessité. Ou peut-être était-ce sa nature toujours sauvage qui la poussait à apprécier chacun de ses meurtres avec une cruauté appliquée…

Quoi qu’il en soit, Aby semblait animée par une muse, tel un peintre qui laisse éclater son génie sur sa toile. Chaque geste était étudié, élégant, envoutant. Dés lors qu’Aby s’était glissée auprès de ce malheureux type dont le seul crime aura été d’être de plus forte constitution que ses camarades, il était condamné. A chaque seconde qui passait, il avait plus de mal à détacher ses yeux de cette énigmatique rouquine qui semblait venir d’un autre temps. A chaque instant, il avait du mal à ne pas laisser son esprit envahir par cette captivante apparition. Chacun de ses souffles le rapprochait du dernier…

Rapidement, à force de moues boudeuses, de regards énamourés, d’effleurements sensuels, le pauvre humain se laissa conduire au dehors par le bout du nez. Alors qu’Aby se dirigeait vers la sortie, avec une démarche assez équivoque pour que la victime abandonne toute idée de demi-tour, elle adressa un clin d’œil à Lyra. La jeune Chasm ne cessait de chercher à séduire son entourage, même lorsqu’il ne s’agissait pas de nourriture. Mais n’allez pas croire qu’il était question uniquement d’une fantaisie égocentrique. Là encore, comme pour le chat, il n’était question que de survie.

En effet, pour une raison mystérieuse, la nature avait doté Aby d’une force ridicule par rapport à ses congénères nocturnes. Bien sur elle était assez forte pour maitriser un humain moyen, mais face à un vampire, ou même simplement à grand bonhomme haltérophile, elle devait plus compter sur son visage de poupée et sur ses méninges que sur ses muscles. C’était pour cette raison qu’elle ne pouvait vivre seule. Il lui fallait quelqu’un auprès d’elle qui puisse la protéger, qui donnerait sa vie pour elle. Aby n’avait donc d’autre choix que de faire de son mieux pour devenir indispensable, par tous les moyens possibles.

La petite vampire émergea au dehors, se délectant de la fraicheur de la nuit. L’autre colosse était sur ses pas, affichant une mine impatiente et libidineuse. Il désigna son véhicule, une voiture de sport luxueuse et indécente. Aby se glissa, féline, à l’intérieur. Le condamné la rejoignit. Il commença alors à la déshabiller avec empressement. L’utilité des robes de grands couturiers, c’est qu’elles assurent élégance et raffinement. Mais en plus, avec tous leurs rubans et tous leurs lacets, il faut plus de temps pour les enlever.

Alors que le jeune homme s’évertuait à trouver un moyens d’ouvrir cette satanée robe, il ne trouvait rien d’étonnant à ce que sa délicieuse conquête le couvre de baisers. Elle s’amusait même à le mordiller dans cou. Et voilà qu’elle commençait à lui faire un suçon ! Elle faisait un peu mal d’ailleurs, mais son impatience n’en étai que plus grande. Cette robe était vraiment compliquée à ouvrir. Il sentait son esprit s’empâter. Avait-il trop bu ? Sa vue se brouilla, son corps lui semblait aussi lourd que du plomb. Et elle qui ne s’apercevait de rien et qui poursuivait ce qu’elle faisait comme si de rien n’était. Il aurait voulu lui crier d’aller chercher un médecin, une ambulance, mais toutes ses forces l’abandonnaient. Alors qu’il se sentait dériver vers un monde meilleur, elle repoussa son corps massif et le regarda. Enfin elle avait compris, elle allait chercher du secours. Mais pourquoi souriait-elle ? Et quel était se liquide rouge sur ses lèvres, plus rouge encore que son maquillage ? C’est alors qu’il sombra enfin dans l’obscurité.

Aby prit le temps de se repoudrer et d’installer son défunt compagnon de jeu sur la banquette arrière pour donner l’illusion qu’il ne faisait que cuver son alcool. Puis elle sortit de la voiture et retourna à l’intérieur du bar. Elle rejoignit directement les deux vampires. Aux interrogations des humains sur le sort de sa victime, elle se contenta de répondre avec une mine boudeuse :


« Apparemment, il préfère dormir plutôt que s’amuser avec moi. Je crois qu’il a un peu trop forcé sur la boisson. Je suis déçue… »


Puis elle se tourna vers Lyra et lui adressa un sourire complice.

« Mais qu’importe, la nuit ne fait que commencer ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   Dim 15 Juin - 12:21

Lyra observait tout les faits et gestes de la nouvelle recrue. On pouvait connaître quasiment toute la personnalité d’un vampire en regardant sa manière de chasser puis de tuer. Tout en essayant d’apprendre un maximum sur la belle, la vampiresse enivrait sa proie, autant avec des sous-entendus qu’avec la boisson qu’elle commandait a Naoki en dose de plus en plus forte.
L’endroit commençait à se remplir de jeune et attrayante proies… le dilemme : manger facile ou manger bien ? Lyra jetait des regards d’envie sur la piste de danse : dans ce genre d’endroit il y avait toujours un gros lourd célibataire qui se jetterai volontiers dans son piège…
Abygaelle se leva et lui lança un clin d’œil puis elle se dirigeât vers la sortie suivie de son dîner.


*je me demande si elle va oser revenir et sortir une vieille excuse ou nous attendre dehors… Elle attendra longtemps dans ce cas car ma proie va changer ! *

La seule façon de se débarrasser du poilu était de le plonger en coma éthylique ou alors de trouver une bonne excuse… Mais Lyra Evans ne laissait jamais beaucoup de chances à ses proies même si elle ne les buvait pas… Elle recommanda un verre et le tendis au type.

« Hey ma mi… mignonne ! Tu picoles pas beaucoup toiiiiiii ! » Dit il avec un sourire d’ivrogne et une haleine de fond de cuve.

Lyra lui sourit, charmeuse, et demanda un deuxième verre pour qu’ils boivent ensemble.
Après avoir fait chanter son verre contre celui de l’homme elle le porta a sa bouche en leva légèrement la tête et s’arrêta tandis que l’autre le vidait en cul sec.


Abygaelle choisi ce moment pour revenir.

Citation :
« Apparemment, il préfère dormir plutôt que s’amuser avec moi. Je crois qu’il a un peu trop forcé sur la boisson. Je suis déçue… »

Mouais… habile mais facile…

Citation :
« Mais qu’importe, la nuit ne fait que commencer ! »

Dit-elle à Lyra avec un sourire entendu !

Quelques minutes plus tard l’homme des cavernes s’écroula sur la « jeune » Evans. Elle le repoussa et l’installa sur le dos sur la banquette puis se leva.


« Pffff vraiment vous les Hommes vous ne tenez pas l’alcool ! »

Puis se tournant vers Aby

« Aller viens on va s’amuser sur la piste de danse ! »

Elle se dégageât de la table, tapota l’épaule de Carmen en passant et se dirigeât vers les jeunes frais et rasés danseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bien étrange barman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bien étrange barman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bien étrange rêve...
» {CLOS} [PV] Une cohabitation bien étrange... {Leevo}
» Une petite boule de poil qui mène une vie bien étrange...
» Un guide bien étrange...
» Angel's Industry ? « Une industrie bien étrange »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gangs of Los Angeles :: ¤ Sweet Discussions ¤ :: :: Trash Can ::-
Sauter vers: