AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)   Mer 13 Aoû - 10:48

Ima franchit le seuil de l’Oni Wa Meru d’un pas conquérant. Immédiatement, elle examina la clientèle du restaurant de sushi. Il n’y avait que quelques humains, et cependant ils empuantissaient l’atmosphère de la première salle. Même si l’accès au cartier général des Shinigami était plus que surveillé, quelques humains pouvaient passer : des serviteurs, des gardes du corps, des associés…

Heureusement, il y avait des salles closes dans le restaurant qui étaient réservées aux membres les plus honorables du clans. Ima estima donc que l’endroit était suffisamment sécurisé et laissa entrer sa sœur à sa suite. Rapidement, les sœurs Himiko se dirigèrent vers une salle privée. Lorsque le serveur vient prendre leur commande, Ima se contenta de répondre avec mépris :

« Garde ton menu mon vieux, le chef cuistot sait déjà ce qu’on prend, dis lui simplement qu’on est là. Et ramène nous de l’encens, ça empeste ici. »

Tout confus, l’employé disparut derrière le panneau de papier. Ima s’avachit négligemment sur le tatami et se laissa aller à son occupation favorite : se plaindre.

« Rah, c’est chiant de venir ici. C’est plein d’abrutis ! Mais bon, on y peut rien. On se ferrait sermonnées si on restait à l’Osen et qu’on sortait jamais. Déjà que Osake-sama dit qu’il nous voit pas assez… »

Ima interrompit son monologue en apercevant du coin de l’œil sa sœur. Comme d’habitude, elle s’inquiétait pour Mukashi.

« Ca va ? T’es pas trop éprouvée ? Je me plaint mais ça doit être pire pour toi, avec toutes les ondes négatives que dégagent ces idiots. T’en fais pas, tu te sentira mieux dès que l’autre larbin aura apporté du l’encens pour purifier les vibrations environnantes… »

C’est alors que les panneaux de papier s’ouvrirent brusquement.


« Ah ben c’est pas trop tôt ! » enchaîna Ima, croyant s’adresser au serveur « Pause l’encens ici et retourne en cuisine, on s’occupe de l’installer. »

Mais ayant gardée un regard en coin sur sa jumelle, Ima aperçut de la surprise sur le visage de Mukashi. Elle se releva alors précipitamment et constata que le personnage qui se tenait devant les jumelles n’avait que peu de choses en communs avec les employés de l’Oni Wa Meru.

C’était un américain d’une cinquantaine d’années environ. Il était vêtue d’un costume de luxe, mais celui ci était tout froissé, et son visage de beach boy contrastait avec sa barbe de deux jour. Il essayait visiblement de sourire,mais le résultat n’était qu’un pitoyable rictus agité de tics. Devant une apparition aussi inattendue, Ima ne pu que marmonner dubitativement :


« C’est quoi ce vieux ? »


Dernière édition par Ima Himiko le Lun 8 Sep - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)   Mer 13 Aoû - 23:58

Mukashi entra au signal de sa sœur et la suivit dans le salon privé. Durant toute la traversé de la salle « ouverte au public » la shinigami senti moultes regards posés sur elle : des regards d’étonnement, d’envie, certains moqueurs. Mais elle s’en contre fichait. Elle était particulièrement fière de sa tenue : son kimono, en soie de haute qualité, gris cendre et piqué de points dorés, sous la taille : des lucioles brodées, sur un arrière plan de montagnes et de torrents éclairés par la Lune. Son chignon traditionnel était orné d’un peigne noir à motif de fleur en ambre et d’une barrette d’où pendaient de fines perles noires. Son maquillage quand à lui était plutôt sobre : du rouge sur les lèvres, un trait noir au dessus des yeux et des sourcils parfaitement dessinés : la tenue parfaite d’une jeune fille dont la famille avait certainement un grand renom. Ce qui la mettait mal a l’aise c’était toutes ces émotions : de la jalouse, de la suffisance, de la haine… Mukashi commença à avoir chaud, son environnement tournait mais elle continuait d’avancer, elle se savait non loin de l’isolement.

A peine entrée dans le salon, le serveur de l’Oni wa Meru se jeta sur elle pour leur commande. Pendant que sa jumelle le renvoyait gentiment en cuisine avec la commande habituelle, Mukashi alla s’asseoir en senza derrière la table. Elle ferma les yeux pour se remettre de ses propres émotions et écouta sa sœur parler. Lorsque cette dernière s’inquiéta de son sort, la « prophétesse » la regarda, lui sourit et la remercia d’un hochement de tête. Effectivement, avec de l’encens elle aurait les idées plus claires.

Le panneau de bois s’ouvrit a la volé. Mukashi étant face a la porte vit tout de suite qui se présentait, Ima, ne l’ayant pas vu, crût en premier lieu s’adresser au serveur, mais quand elle se rendit compte de son erreur parla finement.

Avant même de répondre à sa question Mukashi s’inclina devant le nouveau venu.


« Bonsoir, Monsieur le maire je présume ? Que pouvons-nous pour vous ? »

Il avait l’air soucieux et la shinigami senti de la colère émaner de lui.L’homme s’avança vers la table et tendit une main à la shinigami.

« Je suis confuse, je ne peux vous serrer la main, j’y verrai des choses que vous voudriez surement garder secrètes »

Avec un haussement d’épaule il tendit à nouveau la main mais vers la deuxième « prophétesse » qui la refusa en la regardant longuement.
Lorsqu’il comprit ENFIN que les salutations étaient terminées il regarda la femme en kimono d’un regard mauvais.


« Vous m’avez mentis » articula-t-il visiblement imbibé d’alcool
Mukashi leva les yeux vers lui, sorti ses bâtons pour l’Omikuji et commença à réinterroger les esprits.


« Je ne mens pas, vous interprétez mal »

L’homme explosa :
« Vous m’aviez dit que c’était gagné d’avance !!! »

« Rien n’est gagné d’avance mon cher Monsieur » lui rétorqua-t-elle un soupçon d'agacement dans la voix

A ces mots il attrapa un des poignets de Mukashi.
Les images affluaient vite, elle tournoyait dans son esprit, des sentiments, un souvenir d’odeur, sa vue se voila ses oreilles se mirent a bourdonner. Elle sentait qu’elle s’écroulait.


« Ima… »

Elle ne voyait plus rien, n'entendit plus rien, elle n'était même pas sûre que sa soeur ai entendu le moindre son sortir de sa bouche, tout était blanc moucheté de points noirs, un étau lui enserra le crâne, l’air devint rare. Tout ce qu’elle percevait était la présence de sa sœur tout près d’elle et sa voix presque cachée par un bourdonnement affreux, emplie de colère et d’inquiétude. Mukashi devait se concentrer, elle devait éparpiller ce brouillard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)   Jeu 21 Aoû - 22:20

Après un repas passablement arrosé, Tsumada Keitaro venait d'obtenir de ses invités, chefs corporatistes et autres golden boys pédants, des informations employables en ville ; et de nombreux aspects de leurs vies privées dont il se serait passé. Il rajusta d'un mouvement sec d'épaule son trois-pièces noir, et tendit la main vers ses lunettes, épié par ses "invités" redevenus méfiants à son attitude de nouveau froide, comme en début de discussion. D'un nouveau mouvement de main il lissa ses cheveux, semblant un peu plus à un humain se préoccupant de son apparence vestimentaire. Tout pour lui était message inconscient aux autres, et moyens de créer un sentiment sur son entourage, sentiments dont il était peu pourvu, autant qu'Osake-sama le pensait.
Il tendait sa toile depuis maintenant trois semaines, et parmi ses projets encore à l'odre de son agenda électronique, restait une rencontre à prévoir avec ces deux jumelles Shinigamis aux précieux pouvoirs...

Depuis son arrivé, Keitaro avait veillé à développer son "import-export" : proche de l'aéroport, il faisait venir du Japon de la contrebande de gadgets et armes dernier cri pour concurrencer les autres revendeurs en ville.
Ainsi il se faisait un nom rapidement parmi le milieu en tant que fournisseur ou concurrent, mettait main-mise sur un filon financier toujours rentable, et surtout savait maintenant quelles bandes mafieuses se fournissaient en armes, et munitions "spéciales". Les balles UV obtenues par les Lycans devaient jouer à présent avec la présence de balles UV Japonaises, et dans peu de temps il saurait précisément où se fournissaient le clan des Moons. Et les balles en argents, plus facilement trouvables, étaient en train d'être rattrapées par le prix dérisoire des balles en argent Coréen.
Et il savait pour qui tout ce beau monde se battait, précisément.

Ces humains face à lui semblaient oublier sous l'effet du saké qui ils avaient en leur présence ; ou plutôt quoi.


"-Messieurs, Chotto matte kudasai.

Keitaro s'éclipsa en dehors de la petite pièce aménagée où le nyotaimori se déroulait. Il félicita mentalement la jeune geisha qui offrait son corps comme autel à la nourriture excellente du Maître-sushi. Il veillerait à ce qu'elle soit augmentée. Et il alla prévenir un de ses serviteurs pour le remplacer, un jeune Yakusa à l'allure fringuante, qu'il intima de faire finir ce repas et la débauche de ces humains rapidement. Ses affaires étaient déjà bouclées, et Kumo-sama avait tendance à perdre vite patience lorsqu'il perdait inutilement son temps.

Il remarqua les geta laissées à l'entrée ; il savait que peu de personnes respectaient à ce point les coutumes pour laisser en plein L.A ses sandales de bois à l'entrée d'un restaurant japonais. D'autant que celles-ci étaient dans le style bokuri, d'avant l'époque Edo! La première personne qui lui vint à l'esprit fut Mukashi Himiko ; la deuxième fut sa soeur, Ima, puisqu'elles ne séparaient quasiment jamais selon la rumeur.
Elles étaient donc là. Pourquoi ?

Il décida d'entrouvrir son esprit sur le lieu où il se trouvait : il ressentait les choses qu'il avait possédé, même peu de temps, et bien mieux ce qui lui était cher...

...la présence de son daïsho l'attendant près de l'entrée...
... sa moto garée devant le bâtiment... les deux Kuhai qui l'accompagnaient, restés à l'écart, dont il sentait la présence pour les avoir marqué...
...et la dizaine d'armes à feux cachées sous les vestes, que divers clients de l'établissement pensaient occulter à tous. Evidemment son Kumo-no-su serait inopérant d'ici à peine deux jours, mais cela lui avait suffit pour ressentir mentalement où se trouvaient ses plus gros clients en ville, après qu'il ait marqué psychiquement les pistolets les plus high-tech... L'appât du cher, du brillant, cela les perdait toujours.

Il ressentit un mouvement sur cette toile mentale, un de ses joujous vendus aux gamins de cette cité se déplaçait rapidement, à l'intérieur même du restaurant ; un individu se pressait avec une arme à feu puissante cachée sur lui. Cela ne pouvait vouloir dire qu'une chose : ça allait dégénérer.

Il rejoint telle une araignée le long de son fil la cible qu'il s'accordait, et reconnu derrière la porte ouvragée des pièces réservées à son peuple la voix pâteuse d'alcool du maire, qu'il était venu voir en conférence de ça quelques jours... Etait-ce lui-même qui portait une arme, ou un garde du corps proche, il n'avait pas le loisir d'y prêter plus d'attention que cela ne méritait pour un être tel que lui.

Il s'avança et ouvrit la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)   Lun 8 Sep - 23:10

[hj : gomen nasaï pour le retard ^^ ‘]

Hum… Alors c’était le maire ? Ima ne l’avait vu qu’une seule fois, et n’avait fait absolument aucun effort pour se souvenir de son visage. De toute façon c’était Mukashi qui s’était chargée de la consultation de son avenir, elle, elle n’était pas concernée. C’est pourquoi elle ne pris même pas la peine de saluer l’homme a l’aspect miteux, prenant même un malin plaisir à dédaigner la main qu’il lui tendait.

Lorsque que Mukashi, sous les plaintes de son client, s’âpreta à refaire une divination, sa jumelle poussa un long soupir et recommença à se plaindre, en japonais cette fois.


« Han ! T’es pas obligée non plus de faire des heures sup’ ! On fait pas du service après vente. Et puis pas besoin d’être prophète pour savoir qu’il va perdre les élections ce sal c… »

Mais Ima ne put finir sa phrase tant ce qu’elle venait de voir l’horrifiait. Un être humain. Un stupide être humain. Un être humain dégoûtant, repoussant, répugnant. Un être humain venait de toucher Mukashi.

Ima se leva d’un bond, telle une furie. Elle bouscula le maire du mieux qu’elle put et fit barrage de son corps pour qu’il ôte ses sales pattes de sa chère sœur. Sans même prêter attention à l’américain qui vociférait toujours, elle saisit Mukashi dans ses bras, mais déjà celle-ci sombrait dans l’inconscience. Ima fusillât alors le maire d’un regard embués par la colère.


« Pourriture ! Espèce de pourriture de mortel ! De quel droit un être aussi impure qu’un humain pourrait toucher une déesse, hein ? Tu as la moindre idée de ce que tu lui as infligé ? Non, as-tu seulement conscience du châtiment qui t’attend ? Hein ??? Tu crois que tu vas t’en tirer comme ça ? »

L’homme, tout d’abord déstabilisé par ce flot de rage, repris son aplomb et lança un rire gras et aviné.

« Tu me menace ? Tu penses vraiment qu’une gamine comme toi vas me faire peur ? »

Soudain, son sourire disparut et il sortit très lentement un revolver de sous sa veste.


« C’est pas avec des paroles en l’aire qu’on fait peur aux gens petite. C’est avec des jolis flingues, tu vois ? Et crois pas que j’hésiterai une seule seconde et vous faire sauter la cervelle à toi et ta sœur. De toute façon j’ai déjà du sang sur les mains… » le maire pleurait pitoyablement à présent, et semblait plus se parler à lui même qu’à la prophétesse « Ils se sont tous servit de moi ! Ils se sont tous servit du gentil maire pour porter le chapeau à leur place ! Et … et maintenant quoi ? Ils me lâchent ? Et tous ces abrutis d’électeur qui s’indignent en m’accusant de corruption ! Mais ils sont cons ?! On est tous corrompus ! On a tous des cadavres sur les bras !!… Alors tu sais… un de plus ou un de moins… »

Il avait prononcé ces dernières paroles avec un regard dément et en pointant brusquement son arme sur Ima. Celle-ci, tenant toujours sa sœur inanimée contre elle, était pétrifiée et ne savait que faire. Aurait-elle seulement le temps de crier avant que ce psychopathe se déchaîne ? Les sœurs jumelles finiraient-elles tuée par un simple humain, en plein cœur du quartier général des shinigamis, sans que personne ne puisse rien n’y faire ? Ima ferma les yeux.

« Non. »

Cette pensée s’imposa brutalement à son esprit. Elle était une véritable médium. Elle prédisait l’avenir ! Elle ne pouvait pas mourir un beau jour comme ça sans en avoir vu des signes avant-coureurs. Elle n’allait pas mourir. Quelque chose, quelqu’un allait arriver. Tout de suite, maintenant !

Alors que la prophétesse rouvrait les yeux, quelqu’un pénétra dans la pièce. Il y eut une, peut-être deux seconde de flottement. Comme si le temps s’était suspendus et s’était étiré afin de pouvoir contenir l’ensemble de la tension de cet instant. Un court moment au cours duquel la jeune Himiko put apercevoir la personne qui rentrait, un homme quel reconnut comme étant un shinigami d’après les ondes qu’il dégageait, et qu’elle n’avait cependant jamais vu. Un bref instant au cours duquel elle ne put que le supplier du regard d’intervenir et de les sauver, elle et sa sœur, de ce mauvais pas.

Puis, tout s’accéléra de nouveau.


Dernière édition par Ima Himiko le Mer 10 Sep - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)   Mar 9 Sep - 20:38

[hj: Mukashi est actuellement indisponible, veuillez faire comme si elle n'était pas là et passez son tour ^^ *pousse Mukashi dans un coin*]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)   Jeu 2 Oct - 9:25

"-Bonsoir, Monsieur le Maire."

L'Américain se retourna, la main tremblante toujours pointée vers les jumelles voyantes, et dévisagea une seconde le visage buriné du Japonais avant de parvenir à mettre un nom dessus, et savoir si oui ou non il s'agissait d'un témoin gènant.

"-M. Tsuma...da ; hein ...? C'est pas le moment, je suis en discussion privée, là !"
Un sourire benêt éclairait la face du maire, comme sous l'effet d'une blague réussie, sous l'effet de l'alcool qui exacerbait ses sentiments.

L'entrée en matière était brutale, Keitaro le concèdait, néanmoins la situation aussi : un simple humain, menaçant les deux shinigami qu'il peinait à tracer depuis son arrivée, comme si elles l'esquivait ; peut-être que le destin lui réservait de surprenantes choses... Le problème de l'élu humain était prioritaire, et le premier réflexe de Tsumada fut de vouloir le mettre en pièces ; néanmoins son esprit froid et détaché le freina comme à son habitude : d'abord entrevoir les gains possibles, et les possibilités offertes par l'occasion pour gèrer cela le plus calmement du monde. Le maire serait vraiment la dernière personne à vouloir sa colère, s'il savait.

"Je n'ai pu m'empècher d'entendre vos dernières phrases, attiré par ce rafus, comme d'autres clients d'ailleurs. Heureusement, tous dévoués à leur famille."

La remarque fit mouche, et le grotesque maire comprit sa position plus finement à travers les volutes alcoolisées de son esprit : il y avait pire que la prison s'il était rattrapé ; il y avait sans doute pire que la mort, aussi dans cet endroit...
Une des deux jumelles soutenait sa soeur, un regard de pure haine vissé sur la silhouette du maire ; la deuxième soeur était inconsciente dans ses bras, certainement choquée par un contact souillant avec un humain qui aura épuisé ses dons. Cette dernière devait être Mukashi, au regard tourné vers le passé, au vu du kimono suranné qui la couvrait pudiquement ; donc la soeur, vêtue de manière plus moderne, en état d'intervenir était Ima, prophétesse du futur : Kumo-sama emmagasinna cette information tandis qu'il préparait le terrain.
Tsumada reprit, un octave en dessous :

"Vous dites : servis de moi... Vous devez parler de vos anciens amis, proches de campagne et autres ; la donne a changé Monsieur le maire, vous ne faites pas face aux mêmes interlocuteurs ; vous avez une nouvelle chance, que vous êtes en train de gâcher en ce moment : si j'ai bien compris la voyante de notre famille voit votre victoire, et là vous êtes en train de la transformer en défaite ; vu la situation dans laquelle vous vous placez sur l'instant, c'est normal. Qu'avez-vous fait de grossier dans ce genre, que Dame Mukashi n'aurait pas pris en compte devant votre intelligence supposée ?"

Ima devait certainement être en mesure de lire le futur qui s'écrivait à chaque mouvement et décision ici, et n'était pas encore intervenue ; cela augurait-il une issue favorable pour tout le monde, ou l'honneur de sa soeur demandait-il que le maire meure aujourd'hui ? Tsumada tenta de décrypter ls émotions latentes de la jumelle consciente, sans pouvoir y parvenir auss bien qu'un autre Shinigami l'aurait fait, son don étant ailleurs, malheureusement dans un cas comme celui-ci.
Tsumada espérait que le maire était encore suffisamment conscient pour comprendre ses propos, sans quoi il allait devoir agir rapidement pour éviter une situation qui commençait à lui déplaire fortement. Espèrait pour le maire, et les précieuses jumelles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)   Dim 5 Oct - 19:52

Le calme de celui que le maire avait appelé « Tsumada » impressionna fortement Ima. La plupart des shinigamsi ressemblaient à de jeune voyous toujours près à faire un maximum de raffut, le tout en découpant des humains en tranches et en buvant des litres de saké si possible. Même si elle ne le connaissait pas, il y avait fort à parier que cet homme mystérieux occupe un haut rang au sein du clan. Mieux valait le laisser gérer la situation et adopter la même ligne de conduite que lui : calme et courtoisie.

« Nous… nous serions ravies ma sœur et moi de refaire une séance avec vous, M. le maire. Gratuitement, b-bien sur.»
annonça Ima d’une voix que sa colère contenue faisait trembler « Nous prendrons contact avec votre secrétaire pour convenir d’une date. Si… si cet arrangement vous convient. »

La prophétesse avait baissé les yeux, à la fois pour cacher sa rage et pour simuler de l’humilité. Le maire quant à lui, ne semblait plus très bien suivre la situation. Son regard alla un instant de Tsumada à Ima. Mais finalement, son esprit devait malgré tout être assez clair pour pouvoir choisir entre endosser le courroux des yakusas et accepter un arrangement qui le favorisait. L’humain baissa son arme et s’exclama :

« Très bien… Mais euh… plus d’embrouilles hein ? »


Puis, en affichant un sourire des plus imbécile, comme si il venait de négocier une affaire avec brio, il se dirigea vers la sortie avec un léger signe de tête pour saluer Keitaro. Il quitta enfin le restaurant de sa démarche bancale, non sans lancer des regards supérieurs aux autres clients.

Lorsqu’il eut enfin disparut, la prophétesse murmura entre ses dents grinçantes :


« Ce chien n’a pas idée des tourments que je lui réserve… »

Alors, oubliant la présence de son sauveur, serrant toujours précieusement sa jumelle dans ses bras, Ima laissa libre court à sa colère.


« HEY LE LARBIN TU FOUT QUOI BORDEL?! »
hurla-t-elle donnant un violent coup de pied dans la table « ON ATTEND L’ENCENS DEPUIS DES HEURES LA !!! »

Sa voix aigu était si forte qu’elle devait sans doute être audible depuis la rue. Une fois défoulée, la respiration rapide et les larmes aux yeux, la petite Himiko se pencha sur sa sœur.

« Mukashi ? » chuchota-t-elle tout doucement, ce qui était comique en comparaison de la puissance qu’elle avait mise dans ses cris un instant avant « Tu m’entends ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)   Dim 5 Oct - 22:45

Mukashi essayait désespérément de sortir de son brouillard. Son corps était lourd. Elle avait l’impression qu’elle ne tiendrai plus très longtemps assise… Si ça se trouve elle était déjà tombée en touchant cette horripilante chose. Elle sentait l’angoisse et la colère d’une personne toute proche d’elle… Trop proche pour ne pas être sa sœur. Que se passait-il ? Elle se battit contre sa léthargie, ne provocant sur son corps qu’un imperceptible clignement d’œil.
Soudain l’air se mit à vibrer, une entité avait pénétré dans la pièce, une puissante entité.
Le brouillard commençait à se dissiper et la shinigami commençât enfin à entendre des sons. Ils venaient de loin, en sourdine. Petit à petit ses sens reprirent vie. La chaleur du corps de sa jumelle contre le sien, son corps s’allégeât et pour faire moins agréable, les derniers sentiments de l’humain sortant de la pièce.
La douce voix de Ima lui vrilla les oreilles terminant la descente de son esprit vers son corps, puis beaucoup plus agréable :


Citation :
« Mukashi ? Tu m’entends ?"

« Ce serai difficile de faire autrement » Dit-elle en ouvrant les yeux, un légers sourire de soulagement aux lèvres.
Elle avait la bouche pâteuse, de vilains coups dans la tête et l’impression que toute la ville était en guerre dans son estomac. Se redressant grâce à l’aide salvatrice de sa sœur elle fit le tour de la pièce d’un rapide coup d’œil. Voyant la fameuse entité la prophétesse tenta de faire un salut correct, mais cela se traduisit par une espèce de chute en avant assez pathétique. Ima la releva.
« Veuillez m’excuser je ne suis pas dans mon état normal. Je suis Mukashi Himiko et voici ma sœur Ima, j’espère qu’elle n’a pas été trop familière avec vous. »

Puis les images revinrent et oubliant complètement la présence du nouveau venu, elle se tourna vers sa jumelle lui agrippant le bras.

« Ima, il faut aller faire quérir Osake-sama. Lorsque le maire m’a… (Elle eut un frisson d’horreur) touchée, il m’a permit de partager son secret »
Tournant vers sa sœur un visage au sourire entendu
« Nous aurons notre vengeance et si tu veux mon avis, si Monsieur le Maire reviens nous voir, ce sera la dernière foi. »

A ce moment le serveur entra tout tremblant et déposa sur la table deux bâtons d’encens et des amuse-gueules.
« Tu espères vraiment m’étouffer avec toutes ces ondes toi ! » dit-elle avec un soupir de résignation
« Apportes moi du misogi, et sans le toucher ! Ce sale humain a osé le contacte avec ma peau il me faut l’eau purificatrice. Et merci pour l'encens, pourrions nous cependant avoir l'eau un petit peu plus rapidement?». dit-elle d'une voix douce et calme.

Le serveur sorti confus de la salle à la recherche du désir de la shinigami
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anicroche impromptue (pv Mukashi et Keitaro)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Impromptue... ~Pv Heaven~
» Keitaro... ou ras?
» Impromptue de Kesha [PV Thalie Serinde]
» Une petite visite Impromptue [ PV Law ]
» Irruption impromptue [Morgane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gangs of Los Angeles :: ¤ Other Places ¤ :: :: Oni Wa Meru ::-
Sauter vers: