AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 un intrus dans le chateau

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: un intrus dans le chateau   Dim 25 Jan - 15:06

Le jour allait se lever d’ici une heure ou deux.Cela faisait plusieurs heures que Lyra avait quitté Aby en descendant furieusement du bus, l’abandonnant là. Elle avait regagné Rodéo Drive et remonté la prestigieuse avenue pour regagner le château Marmont.
Dans les couloirs elle croisa deux humains employés dans les lieux comme gardes mangers vivant. La vampiresse les emmena dans sa chambre et le vida à moitié de leurs sang et les congédia. Une foi son estomac plein, son humeur redevint meilleur, elle s’allongeât sur son lit en repensant à sa soirée.
Elle y était allée peut être un peu fort avec la nouvelle, elle aurait au moins pu la raccompagner au château… après tout cette Abygaelle était assez grande pour se débrouiller toute seule.

Alors qu’elle écoutait un musicien de rue jouant quelques notes a la guitare en échange de quelques pièces, un ricanement se fit entendre de l’autre côté de sa porte. Par curiosité elle se levât, ouvrit la porte de sa chambre et passa la tête pour voir l’homme moqueur et sa victime.
C’est un couloir vide qu’elle trouvât. Regardant des deux coté elle aperçut une ombre fuyant au coin du couloir.
Ne sachant pas quoi faire elle se mit en chasse de la personne. Il avait vite le bougre, bientôt elle dût courir pour pouvoir continuer à le suivre. Mais malgré la vitesse de l’homme, elle arrivait toujours à rattraper son ombre. Elle sourit a la pensée que personne ne pouvait lui échapper.
Lyra perdit quand même sa trace au détour d’un couloir. Elle s’arrêta et le chercha des yeux partout. Elle le vit en haut d’un escalier… arrêté. Lorsqu’elle gravit les marches, l’inconnu reparti aussi sec forçant la « jeune » Evans à se remettre à courir. C’était donc ça ! Il l’attendait… Il allait assez vite pour ne pas qu’elle le rattrape mais assez lentement pour qu’elle puisse le suivre. Elle enrageait. Il jouait avec elle. Elle décidât de lui faire payer cher cet affront qui que ce soit.

Elle débouchât sur un long couloir où une porte venait de claquer et bien sûr plus de trace de l’ombre. Il habitait donc le château. Lyra s’avançât à pas de loup et colla son oreille sur la porte. Il y avait une femme là dedans… Elle pleurait…


« Laisse-moi ! Arrête de me torturer comme ça »

C’était la voix d’Aby ! Elle hurlait à moitié entre deux sanglots

« Ne me suis plus ! Je n’en peux plus ! Par pitié arrête ça ! »

Lyra mis la main sur la poignée et essaya d’ouvrir la porte. Fermée bien sûr. De sa poche magique, elle sortit son passe partout que Carmen lui avait confié lorsqu’elle avait fait de Lyra sa seconde.
Elle engageât la clef dans la serrure et s’apprêtât à ouvrir la porte. La clé devint chaude puis brulante et lorsque Lyra la lâchât sur le coup de la surprise elle s’éjectât de la serrure.
Non mais c’était quoi cette histoire ?


Elle se mit à tambouriner la porte.

« Aby, c’est Lyra ouvre-moi ! »

La jeune fille à l’intérieur de la chambre pleurait toujours et continuer de supplier son agresseur de s’en aller.
Lyra se mit à enfoncer la porte. Elle avait assez de force pour faire écrouler un mur. Elle y mit tout son poids, toute sa force, la porte ne cédât pas
La vampiresse reculât horrifiée, son épaule lui faisait mal.
Elle se collât à nouveau à la porte.


« Aby ! Tiens le coup je vais chercher du renfort ! »

Elle se retournât pour partir à toute vitesse lorsqu’elle entendit le loquet s’ouvrir. Lentement elle fît demi-tour et vît la porte de son amie entr’ouverte. Elle se ruât à l’intérieur de la chambre. Elle n’y trouvât qu’Abygaelle devant sa coiffeuse, passant une brosse dans ses cheveux roux. Elle était parfaitement calme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   Dim 25 Jan - 17:11

Abbygail Chasm était le genre de personne qui savaient le prix que pouvaient avoir les apparences. Présentez vous couvert de boue, on vous ignorera en toute simplicité. Soyez obéissant, plaisant, et on daignera vous accepter. Prenez les devants, épatez la galerie, soyez époustouflant, et on vous cédera tout. Ayez l'air un vainqueur, et quelque soit la bataille que vous menez, elle sera déjà à moiter gagnée.

Le paraître était un art délicat et subtile auquel s'adonnait la petite vampire. Il ne s'agissait pas simplement de beauté. Tous les vampire son beaux. Il s'agissait surtout de vêtements, de culture, et par dessus tout, d'attitude. Abby devait viser un juste milieux pour cela : être assez élégante et raffinée pour être désirable, assez mystérieuse et éloquente pour être intrigante et surtout être assez discrète pour ne représenter de menace pour personne et ainsi ne pas se faire d'ennemi.

C'est pourquoi, la coiffeuse qui ornait la chambre gracieusement offerte à Abby était à son goût le mobilier principale. Combien d'heure avait-elle déjà passé devant ce grand miroir au cadre de bois de rose, alors même qu'elle n'était à Los Angeles que depuis peu de temps? La jeune Chasm s'était déjà parfaitement approprié le meuble luxueux. Les bijoux et les parfums y étaient minutieusement rangé, et les peignes et autre brosses à cheveux étaient alignés par taille croissante, comme d'autres feraient avec des armes.

A ce moment, Abby avait choisit une brosse douce en poil d'angora allemands, objet destiné d'avantage à faire briller et boucler les cheveux plutôt que les démêler à proprement parlé. Objet de luxe, cette brosse était à manipuler délicatement. Pourtant la main frêle qui la maniait ne pouvait s'empêcher de trembler.

La buveuse de sang interrompit son rituel capillaire et se retourna vers Lyra qui venait de faire irruption. Puis, du haut de tout le flegme dont elle était capable, tentant de faire taire tout les signes du trouble intense auquel elle était en proie, elle s'adressa à sa supérieur en ces terme :


« Tiens, Lyra ! Il est déjà tard. Ou plus exactement tôt, le soleil ne va pas tarder. En quoi puis-je t'aider ? Tu as l'aire complètement paniquée. »


Dernière édition par Abbygail Chasm le Mer 18 Mar - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   Dim 25 Jan - 20:48

Lyra était stupéfaite. Avait-elle rêvé ? Les employés avaient-ils bu avant qu’elle se serve ? Nan elle l’avait bien entendue pleurer et puis cette ombre, elle l’avait vue.
Miss Evans s’approcha de sa comparse et se tint face a elle sans pouvoir cacher sa stupéfaction.


« Je t’ai entendue pleurer et crier après quelqu’un, je suis venue voir ce qui ce passait. »

Elle promena son regard tout autour de la pièce cherchant l’inconnu. Puis elle s’approcha de la fenêtre fermée et regarda dehors. A l’horizon le ciel commençait à s’éclaircir, les premiers rayons pointeraient d’ici 1h. Lyra ouvrit la fenêtre pour fermer les volets permettant une étanchéité parfaite à la lumière et referma la fenêtre. Puis elle se retourna et planta ses yeux gris dans le regard sombre d’Aby.

« Que s’est il passé ? Si tu veux emmener des mecs ici ya pas de problème du moment que Carmen ou moi soyons au courant. Maintenant si tu as besoin d’aide il y a toute une équipe qui peut t’aider ici. Je te garantie ils sont très doués. »

Lyra s’avançât de nouveau vers son amie et s’assit sur le lit.

« Et je te conseille de ne pas me mentir et de te dépêcher sinon je ne pourrais pas sortir de la chambre et je vais devoir dormir ici, dans ton lit. Personnellement ça ne me dérange pas ! »

Elle était décidée à savoir ce qui s’était passé quitte a y passer la journée. Cette porte aurais dût s’ouvrir ou, au pire, céder sous ses assauts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   Jeu 29 Jan - 18:29

Abby écoutait Lyra en se massant la tempe d'une main fébrile pour calmer le mal de crane qui la terrassait. Lorsque la seconde de Carmen se posa enfin, Abby, lui coupa presque la parole pour persiffler entre ses dents :

« Merde ! Ne fais pas comme si c'était réel ! Tout ça n'existe que dans ma tête ! »

Puis n'en tenant plus, la rouquine se leva et traversa la pièce à grands pas pour contenir son énervement. Elle voulait qu'elle s'en aille. Maintenant. Non mieux, elle aurait voulu partir. Pouvoir retourner à San Franscisco. Là, au bord d'une de ses routes sinueuses, elle aurait trouvé quelqu'un de pitoyable, un clochard, ou même une vielle prostituée, quelqu'un qui porterait toute la misère du monde et qui pourtant, s'accrocherait désespérément à sa misérable vie avec tant de volonté que ce serait merveilleux, succulent, extatique de l'en arracher. Peut-être même qu'elle ne boirait pas son sang, qu'elle se contenterait de tuer cette pauvre créature dans un crime tout ce qu'il y a de plus gratuit. Ainsi, cette immondice serait enfin délivrée de la désolation de sa propre âme...

Comme elle aurait aimé partager ce sort...

Abby s'éveilla soudainement. Elle se tenait encore debout, elle n'avait même pas cligner des yeux. Elle était toujours dans la pièce, face à Lyra, assise sur le lit, qui la regardait avec de grand yeux. Et pourtant toute une nuit semblait s'être écoulée. Déboussolée, la jeune Chasm regardait autour d'elle comme une somnambule. Son regarda vient se poser sur le miroir de la coiffeuse, et son propre reflet lui souleva le cœur.

Là, elle se voyait telle qu'elle était réellement, mais une main qui paraissait faite d'ombre se glissait délicatement autour de son coup. Elle ressentie ce qu'elle n'avait plus connue depuis plus de cent ans : la sensation d'étouffer, de manquer d'air. Prise de vertige, elle tomba à genoux et la sensation disparut instantanément. Passant une main dans ses cheveux pour contenir le flot de ses boucles rousses, s'aidant de la seconde pour ne pas tout à fait s'écrouler sur le tapis, Abby était incapable de rassembler ses esprits.


Dernière édition par Abbygail Chasm le Mer 18 Mar - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   Sam 31 Jan - 11:46

Lyra avait presque sursauter en entendant le ton employé par son amie. Puis cette dernière c'était levée et avançait à grands pas vers la vampire assise sur le lit. La "jeune" Evans se préparait déjà à riposter (on ne sait jamais ce qui pourrait se passer) mais sa comparse s'était immobilisée, le regard dans le vide, il s'écoula plusieurs minutes durant lesquelles Lyra n'osait troubler le cours des pensée d'Aby. Elle en profita pour l'observer avec plus d'attention qu'elle ne l'avais jamais fait. Ses boucles rousses, son visage de poupée, ses épaules, ta taille fine, ses longues jambes. Elle inscrivis tout ces détails au plus profond de sa mémoire. Si elle n'était pas capable de faire la différence entre une fatigue passagère et une souffrance psychologique à demi-cachée, au moins elle verrait une éventuelle souffrance physique.
Au bout d'un moment Aby réagit, comme tirée d'un long sommeil. Lyra perdit toute compréhension à partir du moment où son amie se regarda dans le miroir.
Elle parut horrifiée puis sans prévenir tomba à genou.
Sans perdre de temps, la seconde du clan s'élança vers sa comparse lui tenant les épaules pour ne pas qu'elle s'écroule au sol.


"Hey!!! Qu'est-ce que tu fous? Déconne pas! Aby? Aby?"

Elle dégageât comme elle le pu le visage de la "jeune" Chasm pour voir si elle était vraiment tombée dans les pommes. Mais la jeune vampire n'était que secouée, elle avait les yeux grands ouverts, la respiration haletante.

Sans plus attendre Lyra forçât Abigaelle à se relever et la portant plus que l’aidant à avancer l'allongeât sur le lit de manière à ce qu'elle se sente le plus à l'aise possible. Elle s'assit a côté de son amie et remit ses cheveux en place dégageant entièrement son visage.

"Aller remets-toi, tu n'a rien a craindre, je ne te veux aucun mal"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   Dim 1 Fév - 18:59

Abby ouvrit ses yeux sombres. Elle avait été allongée sur le lit et contemplait les moulures victoriennes qui ornaient le plafond. Elle essayait de se souvenir de ce qu'il s'était passé, mais sa mémoire était trouble. Son corps en revanche était incroyablement léger et vif. A vrai dire elle ne s'était jamais sentie aussi bien depuis qu'elle était née. Elle avait juste faim.

« Ah ! Tu te réveil déjà ? Je pensait que tu allais dormir toute la nuit. J'ai eut la main un peu lourde, désolé. »

Ce timbre de voix glaça Abby jusqu'aux os. A une vitesse impressionnante, constatant encore à quel point son corps avait évolué, elle se releva pour voir celui qui lui parlait. C'était bien lui. Il venait d'entré dans la chambre, portant un garçon d'étage évanoui dans ses bras. Après avoir déposé délicatement son fardeaux dans un fauteuil, il se rapprocha de la belle. Celle ci n'esquissa pas un mouvement. Fuir ne lui venait même pas à l'idée. Tout ce qu'elle pouvait faire c'était rester sans rien réagir et assister à la suite des évènements.

« Je m'y suis très mal pris, je te demande pardon. »
déclara-t-il en entortillant une de ses boucles rousses autour de ses doigts « Pourtant ce n'est pas ma première fois... Mais j'ai manquer de tout faire rater. J'ai bien faillit te tuer tu sais? Je n'arrivait tout simplement pas à arrêter de te boire. »

Alors qu'elle parlait, le lord anglais contemplait les noires prunelles de sa protégée, avec un tendre sourire. La jeune Chasm fut prise de vertige. Ce sourire... Comme il était beau, comme elle pouvait le chérir ! Elle aurait voulu disparaître en lui. Après quelques langoureuses minutes à se regarder mutuellement, Alan réagit enfin. Il lâcha les cheveux d'Abby et se retourna vers le groom qui commençait à remuer en gémissant.

« Mais où ai-je la tête ! Tu doit être affamée ! Je t'ai trouver une petite friandise. Après mangé, nous sortirons pour poursuivre le repas, et nous pourrons parler. J'ai tant à te dire, à présent que tu es comme moi. »

Il saisit à nouveau le jeune homme qui se tirait tout doucement de l'inconscience. Puis, posant un genoux à terre devant sa belle, Alan lui présenta la gorge à nue du pauvre humain. Puis dans un sourire toujours plus charmeur il lança d'une voix caverneuse :

« Vas-y, goutte. Je suis sûr que tu vas adorer. »


*****


Abby ouvrit ses yeux sombres. Elle avait été allongée sur le lit et contemplait les moulures victoriennes qui ornaient le plafond. Elle essaya de pleurer le bonheur passé, mais ses paupière restait désespérément sèches. Son corps lui semblait incroyablement lourd et mort. A vrai dire elle ne s'était jamais sentie aussi morte depuis qu'elle était effectivement décédée. Elle avait juste envie d'en finir.

Avec des gestes cruellement patauds en comparaison de sa grâce habituelle, Abby peina à s'assoir sur le lit. Là à ses côté elle voyait Lyra, et cette vision lui déchira le cœur. Elle la contempla longuement, alors qu'elle se remémorait les raisons de sa venue à Los Angeles. Elle voulait trouver quelqu'un qui prenne soin d'elle pour remplacer Alan. Mais personne ne le pourra jamais. Il était unique. Mais à présent il était parti.

Quoi que pas tout à fait parti. La jeune Chasm tourna la tête et observa minutieusement la chambre jusque dans les moindre recoins. Il était là. Il était toujours là. Mais ce n'était plus le même. Jamais elle ne retrouverait le vampire qui l'avait tant aimée, elle qui n'était pas plus qu'une petite fille perdue dont personne ne voulait. Et c'était uniquement sa faute.

Abby baissa son regard, fixant le tapis sans le voir. Et ses yeux restaient douloureusement secs.


Dernière édition par Abbygail Chasm le Mer 18 Mar - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   Ven 6 Fév - 1:03

Lorsqu’ Abbygail ouvrit les yeux, Lyra ne put s’empêcher de lui jeter un regard inquiet. La jeune femme avait toujours cet air perdu… Non c’était autre chose de plus subtil… La tristesse fût le premier mot qui lui vint à l’esprit. Se pouvait-il que la nouvelle amie de Lyra regrettât d’être venue à Los Angeles, laissant derrière elle tout son passé ?
A cette pensée la jeune Evans eut un pincement au cœur. Quand Rodriguez l’avait emmenée avec lui au château, elle s’était très vite rapprochée de Carmen, elles chassaient ensemble, passant des nuits très agréables qui se finissaient toujours trop tôt. Mais depuis la mort du chef de gang et l’ascension hiérarchique, de sa camarade de sortie, Lyra se retrouvât bientôt seule, passant le plus clair de son temps au Marmont.
Puis cette jeune femme rousse appétissante fit son apparition au Viper Room. Une nouvelle recrue pour les sanguini, un chaton perdu. Lyra s’était accrochée à elle, essayant de lui enseigner (j’ai bien dit « essayant » -_-) ce qu’elle savait. Mais cette nuit là, elle lut dans le regard de la rouquine quelque chose qu’elle ne voulut pas accepter.
Cherchant quelque chose a dire, le regard de la vampire tomba sur la coiffeuse sur laquelle Aby avait laisser sa brosse. Pensant à une bonne action pour les cheveux emmêlés par la chute de son amie, elle se levât, s’approchât de la coiffeuse et prit la brosse.


« Tu veux que je te recoiffe ? » dit-elle en se tournant vers Abygail

Mais cette dernière restait perdue dans ses pensées, fixant toujours le tapis d’un regard douloureux. Lyra se rassit sur le lit, se plaçant derrière la rouquine et entreprit de démêler son abondante chevelure.

« Tu as des cheveux magnifiques, ils ont vraiment une jolie couleur… »

Elle ne savait vraiment pas quoi dire, cette conversation (ou plutôt ce monologue) était parfaitement débile, mais elle aurait tout fait pour la faire sourire.

« J’avais fais une foi une couleur rousse, mais ça n’a rien donné de très joli et puis ça ne m’allait pas, du coup le lendemain j’étais de nouveau brune »

Elle ne voulait pas se retrouver seule encore une foi, qu’importe le passé d’Abby, Lyra était bien déterminée à le lui faire oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   Lun 9 Fév - 20:49

Lyra peignait les boucles ardentes d'Abby depuis plusieurs longues minutes déjà, et semblait parler dans le vide. Elle n'avait pas l'air décidée à quitter la chambre avant longtemps. Qu'importe. Il y avait tellement longtemps qu'Abby n'avait pas dormi avec quelqu'un de réel à ses côtés... A dire vrai, il y avait longtemps qu'elle n'avait pas dormi, tout simplement.

La frêle vampire se laissa aller à fermer ses yeux sombres et s'appuya sur un cousin, de telle sorte à ce qu'elle puisse soulager sa lassitude sans pour autant mettre un terme aux douces caresses de Lyra. Il y avait tant et tant d'images qui défilaient derrière ses paupières, qu'Abby fut à nouveau prise de vertige.

Cette fois ci, elle se laissa glisser dans l'abime de l'inconscience sans opposer aucune résistance. Lyra, Alan, la vie, la mort, le sang, la poussière... Après tout, quelle importance ? Chaque parcelle du corps chétif d'Abby réclamait hargneusement réparation aux plusieurs semaines d'insomnie auxquelles elles avaient été soumises.

Les vampires rêvent-ils parfois ? Ou leur sommeil diurne n'est-il animé que de cauchemars ? Celui de Miss Chasm ce soir là ne fut peuplé que d'un calme plat et oppressant. Bientôt son corps se fit parfaitement immobile, pas même agité d'une respiration. Elle gisait là, sur le lit, aussi morte qu'elle l'était en vérité. On l'aurait prise pour une statue de porcelaine, si sa cascade de cheveux roux n'avait cessé de s'écouler entre les doigts de Lyra.


Dernière édition par Abbygail Chasm le Mer 18 Mar - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   Sam 14 Fév - 14:47

Après plusieurs minutes de monologue et de papouilles, Abby s’allongeât et plongeât dans le même sommeille que lors de la création. Un sommeil profond et sans rêve. Lyra jetât un œil sur la pendule ouvragée a coté de la porte qui affichait 7h30. Le soleil était entrain de se lever. Bientôt les couloirs seraient baignés de la lumière matinale. Trop rapidement pour qu’elle puisse regagner sa chambre, elle allait effectivement passer la journée ici… Elle avisât la place sur le lit a côté de son amie mais elle n’osât pas s’y allonger, de peur d’offenser la rouquine.
Elle se levât et se dirigeât vers un fauteuil près de la fenêtre, s’y assît, enlevât des chaussures et se recroquevillât, les genoux sur la poitrine.
Mais le sommeil ne vint pas. Elle était trop fatiguée pour s’endormir. Elle avait passée une nuit bizarre. D’abord elle avait voulu tester sa nouvelle amie, puis ces proies pas communes qu’elle avait au début acceptées puis il lui était venue une colère immense après cette ombre bizarroïde qui l’avait emmenée chez Abby, les cris et les pleurs de cette dernière et enfin une espèce de réconciliation qui la laissait frustrée et pleine de questions qui n’auront sans doute pas de réponse. Et puis cette présence qu’elle sentait dans la pièce depuis qu’elle était entrée.
Sans qu’elle s’en rende compte ses yeux se fermèrent et a son tour plongeât dans le sommeil. Mais le sien était agité, plein d’ombre et de cris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   Jeu 26 Fév - 19:57

Abby sursauta dans son sommeil. Depuis combien de temps dormait-elle ? Comment avait-elle pu se laisser allé ainsi, baissant sa garde, s'exposant aux pires dangers ? La panique montait en elle jusqu'à ce qu'elle sente une main passer dans ses cheveux. Abby poussa un soupir de soulagement et détendit ses muscles raidis par la peur. Lyra était là, tout au près d'elle. Certes, jamais une vampire comme elle n'aurait pu se mesuré à Alan, même mort. Mais ce qui manquait le plus à Abby, ce n'était ni la force, ni la puissance. C'était tout simplement le courage d'affronter son passé, et en cela, la simple présence de la seconde des sanginis était d'un grand renfort.

A cette pensée, et pour la première fois depuis longtemps, le cœur d'Abby se radouci. Elle était touchée que Lyra prenne autant soin d'elle. Mais cela devait bien faire des heures qu'elle lui brossait les cheveux ! Abby, dont les yeux étaient toujours fermés, se décida à totalement se réveiller pour remercier sa nouvelle amie et lui dire d'arrêter ses attentions. La jeune Chasm étira féline ment ses membres engourdis puis ouvrit ses paupières. Elle regarda tout d'abord le très mince pinceau de lumière solaire qui filtrait aux travers des volets et qui venait s'écraser au plafond. Toujours très lentement, achevant de s'éveiller, elle détailla la chambre, ou tout du moins ce qu'elle pouvait en observer, allongée là sur son lit : la coiffeuse, une chaise, un tas de robes froissées, le fauteuil...

A cet instant, ce fut comme si tout son corps se changeait en pierre.

Là, paisiblement, Lyra dormait. Elle s'était recroquevillé, mais sa tête pendait de côté avec un angle étrange qui lui donnait quelque chose de macabre. On aurait dit une poupée de chiffon déposée là sans grand soins, délaissée pour d'autres jeux plus intéressants... Comme pour accroitre encore la sensation de vertige qui envahissait Abby, la brosse à cheveux, qui n'avait cessé de caresser régulièrement son crane, effleura son oreille.

La jeune Chasm resta ainsi, totalement figée, sans même essayé de se retourner pour voir cette personne étrangère qui peignait encore et encore ses boucles rousses sans se lasser. A quoi bon ? Elle savait qui il était. Abby passa le reste de la journée, immobile, sans dormir, jusqu'à ce que la lune ne chasse ce fantôme. Mais rien ne pourrai faire fuir cette peur qui la dévorait de l'intérieur.


[fin du topic]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un intrus dans le chateau   

Revenir en haut Aller en bas
 
un intrus dans le chateau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un intrus dans la fourmilière ? [Alex]
» Un intrus dans mes parterres de fleurs
» Dans le chateau de la Maison Picaban
» VIENS-DANS-MON-CHÂTEAU ? qui sera le prochain à poster?
» Arrivée de Nadieja

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gangs of Los Angeles :: ¤ Sunset Boulevard ¤ :: :: The Chateau Marmont ::-
Sauter vers: